vendredi 19 août 2016

La Biotyfull Box d’août 2016 : L’Evasion (spoiler)

Hello les Bridget !

Cela faisait un petit moment que je n’étais plus abonnée à des boxes beauté, et pour cause : même si j’étais satisfaite du concept, je me retrouvais avec tellement de produits sur les bras que cela en devenait du gâchis. Sans compter que les abonnements à quasiment 40 euros par mois sont tout de même un sacré investissement (sachant qu’à côté je dépense pas mal en produits cosmétiques). Mais bon, je surveille tout de même de près la Biotyfull Box ! Et quand celle-ci a présenté l’Evasion, heureuse élue du mois d’août, comme étant une spéciale cheveux, je me suis dit que cela ne pourrait que me plaire. Alors je l’ai commandée ! Et je l’ai reçue… Mais que se cache-t-il à l’intérieur ?  

Rappel du concept

Cela fait quelques mois à présent que la Biotyfull Box existe sur le marché. Elle a plusieurs atouts qui lui permettent de se démarquer des classiques boxes beauté :

-          les produits sont en format full size (c’est-à-dire format vente) : pas d’échantillon dans cette box ! Comptez en général quatre à cinq produits et un goodie.

-          les produits sont certifiés bio ou sont naturels (attention à cette nuance très subtile car la mention « naturelle » ne correspond à aucun cahier des charges).

-          les produits sont made in France. Certaines marques, comme Baïja, très appréciées, sont régulièrement invitées dans les boîtes.

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à jeter un œil sur les deux billets que je leur ai déjà consacrés (box de Noël 2015 et box de janvier 2016).

L’Evasion : une super boîte

Juste une petite remarque sur le look de la boîte que j’ai particulièrement aimé, avec ses couleurs chaudes et son ponton qui nous promet une plongée virtuelle dans le coucher de soleil… Très exotique, poétique, j’aime ! Cela fait quelques mois d’ailleurs que Biotyfull Box propose des designs inédits, je trouve que c’est une bonne idée pour ne pas lasser.


Bon, vous me direz, « La boîte, on s’en fout ! Y a quoi à l’intérieur ? »

Du bon, et du moins bon.

Shampoing pour cheveux secs et fragilisés « Divin » LA FARE 1789 (200 ml, 19 euros)

La Biotyfull Box nous avait déjà proposé une crème hydratante de cette marque que je n'ai pas encore testée. L'idée du shampoing pour cheveux secs et fragilisés est cohérente avec le thème et des cheveux qui ont pu être maltraités par le sable, le sel, le chlore, les rayons UV et des lavages peut-être plus fréquents pour se débarrasser de tout ce petit monde. Un bon point. Certifié bio.


Sérum cheveux "Nutri Eclat" KAE (30 ml, 33 euros)

Deuxième produit dédié aux cheveux, un sérum pour nourrir les pointes de la marque Kaé. Composé d'huiles (dans l'ordre : olive, tournesol, argan, noix de coco), d'extrait de fleur de tiaré (coco + tiaré = monoï), de vitamine E pour la conservation, d'huile essentielle de bois de rose et d'ylang-ylang, le premier ingrédient n'en demeure pas moins le myristate d'isopropyle, une base huileuse au toucher sec qui sert également de support aux ingrédients parfumants. Certifié bio.

Beurre délicat au Karité "Corps et cheveux" JAMAL (50 ml, 16 euros)

Ouh la, je me suis méfiée quand j'ai vu cette marque ! Déjà rencontrée dans une ancienne "Ma Boite à Beauté" sous la forme d'un lait démaquillant à la composition qui ne m'avait pas convaincue. Ici, le beurre est certifié bio, ce qui me rassure déjà d'emblée. Mais enfin, le mode d'utilisation me semble particulier (crémer mes longueurs...). A voir à l'usage, mais je trouve que ce produit fait doublon avec l'huile Kaé présente dans la boîte (ou vice-versa d'ailleurs). Toutefois, il sent très bon ! Certifié bio.


Crayon rouge à lèvres "Rouge Franc" AVRIL (2 g, 4.00 euros) 

Un produit de maquillage, chouette ! J'en ai déjà deux (voir mon billet à ce sujet), et c'est un produit que j'apprécie. La teinte choisie est quand même assez voyante et je ne la porte qu'en de rares occasions, mais j'ai au moins la chance de ne pas avoir reçu la teinte "Rose Indien" que j'ai déjà dans ma collection . Certifié bio.

Soin contour des yeux « REhydrate » Eau thermale de Jonzac (15 ml, 13 euros)

Cela faisait un moment que je souhaitais tester cette marque, ce sera donc chose faite ! Ce soin contour des yeux hydratant tombe à pic, même si je pense qu'il ne faut pas en attendre une action contre les rides. Il s'adresse aux yeux dits sensibles, mais enfin, l'on peut considérer que cette zone du visage est fragile pour tout le monde. Il semble d'ailleurs avoir bonne presse. Un bon atout pour la rentrée, quand les grasses matinées seront terminées ! Certifié bio.


Valeur totale de la box : 85,15 euros.

Vaut-elle le coup ?

Elle n'est pas mal, cette box, mais là encore je me suis un peu emballée. Biotyfull Box l'a lancée en choisissant de "l'axer autour des cheveux (mais pas que)". Au final, seuls deux produits et demi (pour le beurre) sont dédiés à la chevelure ! J'aurais aimé au moins un masque, un soin, un démêlant, un parfum pour les cheveux, quelque chose d'autre que les éternelles huiles dont on fait collection dans toutes les boxes beauté du monde... Le point noir pour moi est donc le manque d'originalité et l'accent sur les cheveux qui n'est pas suffisamment mis. Mais je ne peux pas dire que les produits proposés ne sont pas de qualité, et tout est certifié bio. Je suis déjà sûre d'utiliser le shampoing, le soin contour des yeux et le crayon rouge à lèvres.


A vous les studios ! Alors, cette Biotyfull Box du mois d’août, elle vous tente ? Vous pensez la commander ?  

lundi 15 août 2016

Le shampoing solide Secrets de Provence : le donut des cheveux

Bonjòrn les Bridget !

Je suis sûrement un peu à la traîne concernant cette nouveauté, qui n’en est plus une pour le coup, mais que j’ai découverte par le biais d’une box beauté ; je vous parle d’un drôle de cosmétique, en forme de gâteau américain, ou d’anneau olympique, chacune peut y voir ce qu’elle veut là-dedans : le shampoing solide. La référence peut-être, est celui de la marque Secrets de Provence, qui en propose pour tous les types de cheveux. J’avais déjà eu l’occasion d’en voir des recettes sur différents sites de cosmétique home-made (sous forme de barre en règle générale). Je l’ai donc glissé dans ma trousse de toilettes cet été et l’ai enfin testé !


 Secrets de Provence

Entreprise française fondée en 2010, Secrets de Provence innove (même si les cosméteuses home-made étaient en avance sur leur temps) avec un produit cosmétique présenté sous une forme peu commune : le shampoing solide, comme un savon. Il rencontre le succès et se décline pour tous types de cheveux : normaux, gras, secs, avec pellicules, et même pour les enfants. Et comme Secrets de Provence aime bien l’innovation, l’entreprise propose également des sachets de shampoing en poudre ! Mais il serait dommage de circonscrire la marque à ce seul type de produits : car on trouve également des savons, des pains de rasage, pour hommes et pour femmes, et même des gels douche. Le tout labellisé bio, of course.

Le concept du shampoing solide

Il s’agit d’un shampoing qui se présente sous la forme d’un savon, en barre ou bien en anneau (ce qui est le cas ici). Exempt d’eau dans sa composition, il se conserve longtemps et promet un nombre d’utilisations démultiplié. Il se veut donc économique (l’équivalent d’au moins deux bouteilles de shampoing) et écologique (moins d’emballages). Pratique pour emmener dans la cabine d’un avion, puisqu’il ne s’agit pas de liquide ! A ne pas confondre avec le shampoing sec, qui se présente sous la forme d’un spray, pour rafraîchir une chevelure peu sale.


Le shampoing solide pour cheveux normaux à l’argile jaune

La marque Secrets de Provence propose un produit avec 100% d’ingrédients d’origine naturelle et 20,5% issus de l’agriculture bio. Belle performance ! Certifié Ecocert, ce shampoing solide est sans sulfates (agressifs pour le cuir chevelu), sans silicones, sans colorants ni conservateurs (l’avantage de l’absence de l’eau !).

Crochet ultra-pratique !
Comment l’utiliser ? On mouille sa chevelure et le donut shampoing, et on le frotte entre ses mains pour le faire mousser ! Je vous déconseille de le frotter directement sur les cheveux ou le cuir chevelu (chose que je faisais au départ, bien sûr) car cela risque d’exciter les glandes sébacées. Le tensio-actif utilisé (disodium lauryl sulfosuccinate) permet d’obtenir une bonne mousse. L’argile jaune a des propriétés nettoyantes, la glycérine hydrate, les protéines de blé et les céramides végétales renforcent, protègent et lissent la fibre capillaire ; enfin, le cocamidopropyl bétaîne (d’origine naturelle) agit comme un conditionneur sur les cheveux.

La mousse est plus abondante...
Quel est le résultat ? Je l’ai utilisé la première fois après avoir fait un bain d’huile ; je me suis retrouvée avec des cheveux poisseux, le propres, doux et légers. Dans mon cas, je dois faire deux lavages successifs pour obtenir ce bon résultat, mais c'est le cas de la plupart des shampoings que j'utilise (surtout que je commence à avoir une certaine longueur). Le shampoing se rince aussi facilement que sa version liquide. Et une fois le lavage terminé, je l’accroche à son attache en plastique livrée avec (mais pour celles qui préfèrent, une boîte de rangement est vendue à part) : pratique je vous dis ! Un bémol cependant : son parfum épicé qui ne me plaît pas trop, mais c’est juste une question de goût.
shampoing n’ayant pas réussi à faire partir toute l’huile qu’il y avait sur mes longueurs. Puis, les fois suivantes, sans bain d’huile, le lavage s’est passé sans encombre et mes cheveux s’en sont trouvés

Faut-il l’acheter ?

Franchement, oui. Le shampoing solide, ce n’est pas gadget du tout. Déjà, et c’est le plus important, il est efficace. Ensuite, si vous avez une sensibilité écolo très développée, il permet de réduire les emballages (même si on peut peut-être remplacer le film plastique par une boîte en carton, comme les savons). Enfin, on peut l’emmener facilement avec soi lors de ses déplacements, dans le sac de sport, sans risque qu’il ne coule comme avec un flacon, et je me répète, mais on ne vous cassera pas les pieds quand vous voyagez en avion avec une valise cabine. A 5.80 euros le donut (qui équivaut à deux flacons), ne vous privez pas !


Afficher l'image d'origine
Source
Packaging : 05/05
Efficacité : 05/05
Parfum : 03/05
Prix : 05/05

Où se le procurer : au prix de 5.85 euros le donut de 85g sur le site mademoiselle bio, grosso modo sur le site Doux Good, sur le site Monde bio, et dans vos boutiques spécialisées. Il existe trois versions : avec crochet, avec boîte de transport, ou le donut seul.

A vous les studios ! Et vous, la révolution a-t-elle déjà eu lieu dans votre salle de bain ? Que pensez-vous du principe du shampoing solide ? Avez-vous testé celui-ci ? Aimez-vous les donuts ? 

vendredi 12 août 2016

Mes vernis de l’été signés Avril (Mangue et Sorbet Framboise)

Salut les Bridget !

Parlons un peu vernis aujourd’hui. J’ai en effet acquis ces dernières semaines deux flacons de la marque Avril lors de mes pérégrinations en boutique bio. J’étais d’ailleurs fort surprise de voir qu’elle y était vendue, et j’ai trouvé cela très chouette et très pratique pour se faire une idée des couleurs et tester ! Eté oblige, mon choix s’est porté sur des couleurs voyantes et gaies : Mangue n°572 et Sorbet Framboise     n°565.


Vernis à ongles Mangue n°572 d’Avril

C’est le premier que j’ai essayé, et je serai franche : il a connu un succès mitigé auprès de mon entourage. Certains l’ont trouvé trop osé, d’autres au contraire ont aimé son audace. C’est qu’il est vraiment franc, ce jaune orangé, et sort de l’ordinaire ! Pour ma part, il me plaît bien. Il a un peu tendance à tirer sur le blanc, c’est peut-être le seul défaut que je lui trouverais. Une bonne couvrance avec deux couches, une tenue correcte avec un top coat, tout cela me va bien !



Mais mais mais, la composition est à pointer du doigt. Comme vous le savez, il n’existe pas encore de vernis dont la formule soit irréprochable. Les vernis « bio » au sens de « sains » n’existent pas. Cela peut tenir aux colorants, aux conservateurs, aux matières plastiques employées. Présenté ici comme naturel à 77% et 7free, il n’en demeure pas moins qu’une substance vraiment problématique se cache dans sa composition : le benzophenone-1, reconnu comme étant un perturbateur endocrinien. Le même que j’avais retrouvé dans le ZOYA SPA dont je vous avais parlé tantôt. Et des colorants peu glamours.


Composition du vernis Mangue

Vernis à ongles Sorbet Framboise n°565 d’Avril

J’avais lu des avis mitigés sur le site internet de la marque, de clientes qui étaient déçues du rendu de la couleur. Lorsque j’étais dans le magasin, à première vue, la couleur du vernis était une sorte de framboise franc, comme je les aime. Mais en effet, une fois posé sur les ongles, attendez-vous à admirer un corail, qui tire certes plus sur le rose que sur le orange, mais tout de même ! Il me rappelle vraiment le vernis « 04 – Vibrant Corail » de So’Bio ethic. C’est donc un joli corail, mais pas un framboise.



Naturel à 74% et 7free également, on retrouve toujours le même ingrédient problématique (le bensophenone-1) et quelques colorants allergènes. Si je ne dis pas de bêtises, ce sont en général les vernis bleus et verts qui ont la moins bonne composition ; et je crois qu’il y a du bleu dans les vernis roses à tendance fuchsia.

Composition du vernis Sorbet Framboise

Zenziscope, le site qui va vous simplifier la vie !

En surfant sur le net et les réseaux sociaux, on est amené parfois à faire des découvertes qui vous simplifient le quotidien. L’application « Zenziscope » en fait partie. De quoi s’agit-il ? D’un analyseur de formule, qui vous dira en un clic et un copier/coller de la formule INCI ce qui va ou ne va pas dans la composition de votre cosmétique. Génial, non ? Il est surtout utile quand on est à la maison et que l’on regarde des compositions sur les sites internet. Le principe est que chaque ingrédient est passé à la loupe selon plusieurs critères, et évalué à l’aide de couleurs allant du vert au noir. C’est un vrai gain de temps pour les pressées et la promesse d’une meilleure lisibilité et compréhension des produits que vous achetez pour celles qui n’y connaissent rien.

Cliquez sur "Je veux savoir", et le site fait le reste !
Parfois, il faut retrouver l’ingrédient dans une liste proposée parce que le format n’est pas reconnu (un peu comme lorsque vous rentrez votre adresse postale sur un site et que celui-ci vous en propose une autre présentation) ; il arrive aussi que l’on ne réussisse pas à trouver l’équivalent dans la liste proposée.

Mais franchement, merci aux personnes (je crois qu’elles sont deux) qui ont conçu cet outil !


Packaging : 05/05
Pigmentation : 03/05
Tenue : 05/05
Prix : 05/05

Où se les procurer : sur le site internet de la marque au prix toujours riquiqui de 2.80 euros le flacon de 7 ml mais également dans vos boutiques spécialisées.

A vous les studios ! Et vous, quelles sont vos couleurs de l’été sur vos ongles ?  

mercredi 10 août 2016

Le Fond de Teint Poudre Minérale de Bio by Nuxe

Salut les Bridget !

Depuis que je connais la marque Lily Lolo et sa sublime poudre minérale pour le teint « Barely Buff », j’ai du mal à varier tant elle est remarquable. Mais le petit inconvénient est que je ne la trouve que sur internet. Alors j’ai essayé, le temps d’un été, de lui trouver une petite remplaçante que l’on peut facilement se procurer dans les pharmacies et parapharmacies de l’hexagone. Et c’est la version proposée par la marque Bio by Nuxe que j’ai choisie, dans la teinte Vanille Claire.


Portrait rapide

Cette poudre minérale est vendue dans un poudrier de 4 g accompagné d’un pinceau kabuki. Elle est certifiée Ecocert, avec 100% d’ingrédients d’origine naturelle et 10.2% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. La composition est assez complexe par rapport à la version Lily Lolo, puisqu’aux poudres et pigments minéraux ont été ajoutés des huiles végétales de jojoba, de sésame et de tournesol, des extraits de pêche et de l’amidon de blé (comme agent absorbant). Elle s’adresse aux peaux même sensibles et est non comédogène (je rappelle que cette allégation, tout comme la mention « hypoallergénique », ne repose sur aucun critère officiel). Ce Fond de Teint Poudre Minérale existe enfin dans une teinte dédiée aux peaux plus mates (« Caramel Ambré »).


Points positifs

Je commence par la taille : vraiment raisonnable, le poudrier ne prendra qu’une modeste place dans votre trousse de toilette (en plus, comme c’est de la poudre, on peut l’emmener en cabine dans l’avion). Le tamis permet de doser correctement le produit que l’on souhaite utiliser. La couleur est belle et le teint est convenablement unifié (ne vous attendez pas en revanche à une forte couvrance, la fonction de ces poudres étant plutôt de flouter et de matifier la peau). Celle-ci a une odeur, très discrète, qui n’est pas désagréable. La tenue, enfin, est correcte, mais par temps chaud, il n’y a pas de miracle.

Points négatifs

Le principal point négatif, c’est son pinceau. Pas réellement un kabuki, je ne le trouve pas assez fourni et épais. Mais ce qui m’a ennuyée, c’est la couleur de l’eau, au moment où j’ai nettoyé le pinceau avec du savon et mon brush egg : noire. Mais noire noire ! La couleur des poils dégorge, même après plusieurs nettoyages en ce qui me concerne, ce qui est pour moi signe de mauvaise qualité. Je vous conseille donc de vous servir d’un autre pinceau pour l’appliquer. Enfin, il serait intéressant de pouvoir racheter la poudre sans cet outil de mauvaise qualité, ce qui éviterait du gaspillage.

Mais j’en ajouterai un second : le prix. Si je le ramène au kilo, le Fond de Teint Poudre Minérale Bio by Nuxe revient à 6375 euros (certes, il y a le kabuki inclus, mais bon) contre 1945 euros pour le fond de teint minéral Lily Lolo. Vous voyez où je veux en venir ?

Faut-il l’acheter ?

Pour celles qui connaissent Lily Lolo, ce Fond de Teint Poudre Minérale de la marque Bio by Nuxe sera un produit de substitution correct, pour dépanner. Sinon, il s’agit d’un bon produit d’entrée pour découvrir l’univers merveilleux de la poudre minérale, qui est franchement l’alliée des peaux mixtes et grasses. En attendant de goûter aux joies des fonds deteint poudre Lily Lolo.


Packaging : 03/05 (à cause du pinceau)
Pigmentation : 05/05
Tenue : 04/05
Prix : 02/05

Où se la procurer : 25.50 euros le poudrier de 4 grammes et son kabuki sur le site de la marque et dans les pharmacies/parapharmacies.  

A vous les studios ! Connaissiez-vous les produits de teint Bio by Nuxe ? Que pensez-vous de celui-ci ? 

samedi 6 août 2016

Plein feux sur le Spray Solaire SPF 30 Alga Maris

Hello les Bridget !

En été, dès que l’on est à l’extérieur, il faut penser protection. Que l’on soit brune, blonde ou rousse, la crème solaire est indispensable pour protéger notre capital santé et éviter des lésions sévères sur notre épiderme. Bien sûr, les peaux mates ne prendront pas un même indice de protection qu’une peau très claire voire laiteuse (et bien sûr, je fais partie de celles-là !). Malheureusement, la crème solaire fait partie de ces produits qui font parler à deux titres : tout d’abord, les nanoparticules que certaines formules contiennent et qui traversent la barrière cutanée sont problématiques ; ensuite, et on y pense moins, la pollution que ces crèmes provoquent dans les nappes phréatiques (pour les piscines) et les océans. Bien sûr, on ne peut être parfait sur tous les plans, et il ne s’agit de culpabiliser personne. Mais quand on découvre des petites pépites qui tiennent compte de ces deux problématiques, il faut les faire partager !


Alga Maris, des Laboratoires de BIARRITZ

Entreprise française et familiale fondée en 2011, les Laboratoires de BIARRITZ se spécialisent dans les protections solaires avec deux objectifs : respect de notre santé et respect de l’environnement. Il s’agit donc de proposer au public des produits innovants et performants, sans concession sur la protection et sur leur impact sur la nature. Je serais incapable de vous dire si les formulations sont plus respectueuses de l’écosystème (la marque pourra peut-être me répondre à ce sujet). L’un des ingrédients phare utilisé est l’extrait d’algue rouge du pays basque, une algue répandue qui offre des propriétés anti-oxydantes. La gamme Alga Maris se compose d’une douzaine de produits, destinés aux adultes, aux enfants, des crèmes solaires, des sticks, des après-soleil… Il y a donc de quoi trouver son bonheur ! La marque a également étendu son offre en proposant une nouvelle gamme depuis 2013 : Meteologic, des cosmétiques bio pour prendre soin de sa peau au quotidien.


Spray solaire SPF 30 Alga Maris : crash test

J’ai une peau particulièrement claire, qui ne supporte malheureusement aucune exposition de plus de dix minutes au soleil sans être brûlée. Je ne peux donc faire aucunement l’économie de la crème solaire, au risque de virer homard plongé dans l’eau bouillante. D’ailleurs, j’ai toutes les peines du monde à bronzer… Une haute protection m’est ainsi indispensable. D’ordinaire, j’achète des crèmes solaires aux indices les plus élevés (donc SPF 50) mais j’ai lu récemment (dans le magazine 60 Millions de Consommateurs me semble-t-il – je vous confirmerai l’info) qu’il n’y a pas de grande différence entre l’indice 50 et 30. J’ai donc acheté le Spray Solaire au SPF 30.

Niveau packaging, c’est le top : je trouve qu’il n’y a rien de plus efficace que le spray pour se tartiner rapidement le corps. Mais il y a spray et spray : il m’est déjà arrivé de me retrouver avec des sprays qui se bouchaient au bout de deux applications, ou qui propulsent carrément des giclées (hum 😜) parfois violentes et peu agréables. Point le cas ici : le spray diffuse le produit en une sorte de brume qui se dépose sur une grande surface de peau. Le flacon souple offre une prise en main facile. Un premier bon point ! Pensez cela dit à bien agiter le flacon avant emploi.

Niveau galénique, je suis également conquise : la crème est facile à étaler et à faire pénétrer, et ne laisse pas de dépôt blanc sur la peau. Elle offre un toucher sec et est waterproof (mais il faut malgré tout se tartiner toutes les 02H00, quelle que soit la crème solaire utilisée). D’ailleurs, il sent très bon la coco !


Une diffusion fine

Pénétration impeccable !
Niveau composition, la formule est à 99.99% composée d’ingrédients d’origine naturelle, dont 30% issus de l’agriculture bio. La crème Alga Maris est d’ailleurs certifiée bio. La protection est assurée grâce à la présence de filtres minéraux (qui ne se présentent pas sous la forme de nanoparticules) comme le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc. Comme son nom l’indique, la formule contient également des extraits d’algues aux propriétés anti-oxydantes. Je reviens tout de même sur la présence du dioxyde de titane et de l’oxyde de zinc qui font partie des ingrédients controversés ; ils sont pointés du doigt dans leur forme nano-particulaire, car ils peuvent alors traverser la barrière cutanée et se retrouver dans nos organes avec un effet cancérigène (le site UFC Que Choisir le compare même à l’amiante…). Si vous voulez vérifier la présence de nanoparticules dans un cosmétique, regardez la liste INCI : si vous trouvez ce sigle [nano], c’est qu’il y en a. Normalement, les labels bio ont banni leur usage depuis quelques années.


Formule INCI du Spray Solaire SPF30 Alga Maris
Niveau efficacité enfin, rien à dire : mon épiderme a été parfaitement protégé et je n’ai attrapé aucun coup de soleil ! Je précise qu’on peut l’appliquer sur le visage ET le corps (même si je n’ai jamais été convaincue des marques qui vous vendent deux produits différents pour cela).

Du bon traitement du tube de crème solaire

On termine rarement les flacons de crème solaire, et l’on a tendance à les garder pour l’année suivante. Cela n’est cependant pas recommandé par les instances de santé, pour plusieurs raisons :

- la date de péremption qui est souvent dépassée et ne garantit plus les qualités protectrices de la crème solaire

- le traitement que l’on inflige à nos tubes, exposés en plein soleil (et qui prennent donc un coup de chaud), au sable, tombant parfois dans l’eau, peut altérer la formule.

Cela dit, il faut faire preuve de bon sens ; il me semble possible de la réutiliser en suivant certaines conditions :

- on peut tenter le coup avec un flacon de l’année précédente ; au-delà (flacon ouvert en 2014 pour un usage en 2016), jetez.

- on a pris soin de notre flacon comme du Précieux ; on l’a donc protégé de la chaleur, de l’eau, du sable.

- on teste le produit sur sa main, et on vérifie plusieurs choses : la texture qui ne doit pas être déphasée, la couleur qui ne doit pas être modifiée, l’odeur qui doit rester agréable. Si le produit a tourné d’une quelconque façon : poubelle ! J'avais abordé la question dans mon billet Bridget fait le tri.

- une fois ces trois premiers points validés, vous pouvez faire un test grandeur nature sur une petite partie du corps (pendant une petite promenade à l’extérieur par exemple) en vous exposant à des horaires raisonnables (après 16H00 en règle générale) et pas plus d’une heure. Si vous survivez, en théorie, le produit est encore utilisable.

Néanmoins, au moindre doute, et même si cela vous fait mal au cœur : jetez.

On vous rappelle les règles de prévention
Faut-il l’acheter ?

Le Spray Solaire Alga Maris est une vraie bonne découverte. Agréable à l’application, efficace en tant que protection, il rivalise avec les crèmes solaires des GMS et des parapharmacies. Un poil moins cher que la référence Acorelle dans le domaine bio, il est adopté en ce qui me concerne !


Packaging : 05/05
Efficacité : 05/05
Parfum : 05/05
Prix : 03/05 (plus cher qu'un produit GMS mais raisonnable selon moi)

Où se le procurer : tube spray de 125 ml au prix de 18.95 euros sur le site de la marque (15.95 euros sur mademoiselle bio) et dans vos boutiques spécialisées.

A vous les studios ! Connaissiez-vous la marque Alga Maris ? Qu’utilisez-vous comme protection solaire d’habitude ?  

jeudi 4 août 2016

Le Gel Intime Douceur de Cosmo Naturel

Aloha les Bridget !

Il y a quelques temps, je m’étais décidée à troquer mon vieux Saforelle recommandé par ma gynécologue contre une version bio ; mais le test avec le Gel hygiène intime de Melvita avait très étonnamment provoqué des irritations qui étaient devenues extrêmement gênantes et désagréables… Je m’en suis donc retournée vers Saforelle, jusqu’à ce que ma curiosité fut piquée en magasin bio par le minuscule rayon dédié. J’ai voulu éviter au maximum les huiles essentielles mais n’ai pas trouvé chaussure à mon pied, car celui que je vais vous présenter en contient. Et pourtant : il est adopté ! Voici le Gel Intime Douceur de Cosmo Naturel !
Cosmo Naturel Gel intime au PH doux 500ml
(source : mondebio.com)
Une composition très douce

Certifiée Nature et Progrès, un des labels bio les plus exigeants, la formulation INCI est très satisfaisante : de l’eau, des tensio-actifs très doux (le coco-glucoside et le coco-glucoside and glyceryl oleate – qui sert aussi d’émolient), de l’eau florale de fleur d’oranger bio apaisante, de l’extrait de calendula, et des agents hydratants comme l’aloe vera et la glycérine. Le parfum est issu d’huiles essentielles mais comme aucune composante allergisante n’est indiquée sur le flacon, elles sont non agressives pour les muqueuses. La formule idéale selon moi, qui nettoie avec douceur et hydrate, dans le respect de cette zone sensible.

Un résultat à la hauteur

Je m’en sers depuis un mois environ, ce qui me permet de m’en faire une bonne idée. Et la bonne nouvelle, c’est que je n’ai constaté aucune irritation ni démangeaison en me servant de ce produit ! Il mousse légèrement et nettoie sans agresser cette zone si fragile. Moi qui aie une tendance à la sécheresse, je constate ses effets hydratants et c’est un vrai bonheur de l’utiliser. Le rinçage est facile et le parfum, très discret, sent bon.

Faut-il l’acheter ?

Je vous recommande vivement ce Gel Intime Douceur de Cosmo Naturel, pour son efficacité, sa douceur et sa composition au top. Vous voulez un dernier argument ? Son format 500 ml et son prix qui rivalise avec Saforelle : entre 12 et 15 euros en fonction du magasin. Foncez !

Packaging : 05/05
Efficacité : 05/05
Parfum : 05/05
Prix : 05/05

Où se le procurer : entre 12 et 15 euros dans vos boutiques spécialisées et sur le site mondebio.com.

A vous les studios ! Connaissiez-vous la marque Cosmo Naturel ? Avez-vous des gels nettoyants intime à conseiller ?