lundi 30 mai 2016

A la recherche du bon déo bio : le déodorant Peaux Sensibles de Melvita

Bonjour les Bridget !

Malgré mon expérience mitigée avec le déodorant Soin Spécial Fraîcheur d’Acorelle et son lot d’irritations, je continue à chercher la pépite bio qui prendra soin de mes aisselles tout en évitant le duo odeurs + auréoles. Alors je suis passée à une marque que j’aime bien, Melvita, dont j’ai déjà eu l’occasion de vous parler sur le blog. Parmi les trois produits proposés, je me suis procuré la version Peaux Sensibles.


Focus sur la compo

L’avantage des produits éco-labellisés, c’est que les fabricants n’ont aucune honte à mettre leur composition sur leur site internet.
AQUA/WATER - ALOE BARBADENSISLEAF JUICE* - GLYCERIN - XYLITOL -CAPRYLIC/CAPRIC TRIGLYCERIDE - TRIETHYLCITRATE - PARFUM/FRAGRANCE - HORDEUMVULGARE EXTRACT* - SILICA - SALVIA OFFICINALIS(SAGE) OIL - HELIANTHUS ANNUUS (SUNFLOWER)SEED OIL - SODIUM USNATE - SODIUMCAPROYL/LAUROYL LACTYLATE - XANTHAN GUM -GLYCERYL CAPRATE - GLYCERYL DIBEHENATE -BEHENYL ALCOHOL - SODIUM GLUCONATE -LEVULINIC ACID - TRIBEHENIN - TOCOPHEROL -SCLEROTIUM GUM - GLYCERYL BEHENATE - SODIUMLEVULINATE - BISABOLOL* - GLYCERYL STEARATECITRATE - ALCOHOL - SODIUM BENZOATE.*

Ici, la fonction « déodorant » est assurée par le triethyl acetate et l’huile essentielle de sauge, qui empêchent l’apparition des mauvaises odeurs et la silice qui retient l’eau (on l’utilise aussi pour matifier la peau). La formule contient dans les premiers ingrédients de l’eau, de l’aloe vera et de la glycérine, autant de composants super hydratants que je valide. Ils sont complétés notamment par la présence d’huile de tournesol, de vitamine E et de bisabolol. La présence d’alcool tout à la fin de la liste INCI laisse penser qu’elle est infime. Une composition clean donc (99% d’ingrédients d’origine naturelle et 10 % de bio), et qui correspond aux allégations mentionnées sur l’étiquette.

Le déodorant Peaux Sensibles de Melvita : le test

Le flacon en verre est très classe et me rappelle celui des déodorants Nivea. J’aime vraiment ces déodorants bille, je les trouve plus agréables que les sprays que j’ai tendance à inhaler. Après une utilisation sur plus de deux semaines, voici le bilan :
- fonction déodorante : le gros hic de ce produit. La silice joue bien son rôle d’agent absorbant (sans toutefois bloquer la transpiration) mais c’est côté odeur que ça ne va pas du tout. A l’application, le parfum est frais et discret. Hélas, à la fin de la journée, mes aisselles sont sèches, mais quand on approche la narine, ça ne sent pas la rose. Alors certes, il faut vraiment avoir le nez dessus pour le sentir, il ne faut pas imaginer un délicat fumet qui vous poursuit toute la journée, mais tout de même. Malgré une application matin et soir, ce problème persiste.
- respect des peaux sensibles : autant j’avais souffert d’intolérables irritations dues à la présence de pierre d’alun dans le déodorant d’Acorelle, autant mes aisselles ont très bien supporté le produit de Melvita. Les ingrédients hydratants protègent vraiment l’épiderme et je peux dire que ce déodorant est d’une grande douceur.

Faut-il l’acheter ?

Je pense que le résultat niveau odeurs dépend de chacune… Mais moi qui ne transpire pas beaucoup, je suis un peu déçue de sentir la transpiration au bout de 12H00. Certes, c’est discret et il faut vraiment mettre le nez dessus pour le sentir, mais pour moi c’est rédhibitoire. En revanche, il respecte vraiment l’épiderme. Alors à vous de voir… !

Afficher l'image d'origine
La quête continue ! (source)
Attention en revanche : je ne le recommande pas aux femmes enceintes à cause des propriétés abortives de l’huile essentielle de sauge !  

Packaging : 05/05
Efficacité : 03/05
Parfum : 05/05
Prix : 03/05

Où se le procurer : autour de de 11.50 euros les 50 ml sur le site de la marque et dans vos boutiques spécialisées.  

A vous les studios ! Connaissez-vous les déodorants Melvita ? Avez-vous un déodorant à me conseiller ?  

jeudi 26 mai 2016

La Crème du Teint Absolution

Buongiorno les Bridget !

Je suis une addicte des poudres minérales pour mon teint, notamment celle de la marque Lily Lolo que je rachète régulièrement. Outre leurs bienfaits sur mon épiderme, leur application est facile et le résultat naturel. Mais Bridget varie, et l’été approchant, j’ai eu envie de revenir au fond de teint fluide, afin de pallier ma déception de la version proposée par Boho Green. Alors une conseillère du site mademoiselle.bio.com m’a proposé d’acheter une BB Cream qui s’approchait du fond de teint fluide : la Crème du Teint de la marque Absolution. Une marque que j'avais déjà eu l'occasion de découvrir avec le masque "Le Soin Purifiant".


Les promesses

Comme toutes les BB Cream, celle-ci propose les mêmes propriétés que ses consœurs :
{ hydratation (glycérine et Fucocert)
{ apaisement (huile de Tamanu, thé vert)
{ protection des agressions extérieures (huile de Tamanu et actif marin Thermus Termophilus)

Et forcément unification du teint et couvrance des petites imperfections.

La composition est vraiment top : 99% d’ingrédients d’origine naturelle et 48% de bio.

Le test teint, avec la Crème du Teint d’Absolution !

Comme d’habitude chez Absolution, le packaging brille par son originalité. Ici, le flacon s’ouvre en tournant le sommet pour faire apparaître le bouchon. Pratique et hygiénique, j’adore ! La BB Cream se présente sous une texture classique, assez épaisse, et il en faut vraiment peu à l’utilisation. J’ai choisi pour ma part la teinte la plus claire (01-Light) mais pour les peaux plus mates, vous pourrez jeter votre dévolu sur la teinte 02-Medium. La nuance 01-Light n’est pas trop foncée pour ma carnation, mais je ne pourrais pas la porter en hiver car elle jurerait avec la pâleur de ma peau.


Concernant l’application, elle est assez aisée, mais j’insiste sur le fait qu’il faut utiliser peu de matière, au risque de vous trouver avec de belles démarcations. J’ai essayé au doigt, au pinceau et au beauty blender, il me semble que c’est la 3ème technique qui marche le mieux, l’usage du pinceau étant le pire. Le parfum de la BB Cream est… très particulier. Ca sent un peu le sapin, vraiment… je ne suis pas fan des fragrances herbées, mais il s’agit là d’un goût personnel. La couvrance est convenable, un poil insuffisante sur des boutons d’acné très inflammés, mais c’est le lot de quasiment tous les produits teint que j’ai pu acheter. En revanche, certains pores restent marqués, et ça c’est embêtant.


 

Mais là où ça bloque vraiment pour moi, c’est le manque de matité. Comprenez-moi bien : je ne recherche pas la matité absolue, c’est d’ailleurs un exercice très délicat d’obtenir une peau éclatante mais qui ne luit pas. Mais là, très clairement, je luis dès l’application. Et à la fin de la journée, je vous laisse imaginer le résultat. Ça va mieux quand je poudre, mais franchement, cela rajoute une étape supplémentaire au maquillage.

Faut-il l’acheter ?

Cette Crème du Teint ne m’a pas personnellement convaincue : pores apparents, brillances et une odeur qui ne titille pas mes sens. Je ne dirais pas qu’il s’agit d’un mauvais produit, sachant qu’il a l’air de satisfaire un grand nombre de clientes. Il doit peut-être mieux convenir aux femmes qui ont une jolie peau à la base. Je vous conseillerais de la tester d’abord en échantillon ou en magasin si c’est possible, car l’investissement n’est pas faible : 38 euros le flacon de 30 ml, mieux vaut ne pas se tromper (quant à moi : je pleure).


Où se la procurer : au prix de 38 euros le flacon de 30 ml sur le site de la marque, ou sur le site Mademoiselle bio.

A vous les studios ! Que pensez-vous de cette BB Cream ? L’aviez-vous déjà dans votre trousse de beauté ?

N'hésitez pas à répondre au petit sondage placé sous le formulaire de contact ! Merci pour votre participation !

lundi 23 mai 2016

Denovo Epure : l’exfoliant enzymatique qui purifie ta peau


Bonjour les Bridget !

Etant ravie des résultats de la crème lactée sur mes cheveux (je viens enfin de finir le flacon, quelle durée !), je me suis laissée tenter par l’un des derniers produits proposés par la marque Denovo : l’exfoliant enzymatique purifiant, destiné aux peaux à imperfections telles que la mienne. Autant vous le dire tout de suite : ce produit m’a surprise à bien des égards !


Un tube qui dézinc !

Le packaging choisi est particulièrement surprenant : il s’agit en fait d’une sorte de salière avec un seul trou… Car le produit, là aussi, est conditionné dans une galénique à laquelle je ne m’attendais pas : la poudre. Je me souviens que l’un des masques Dr Hauschka que j’avais essayé se présentait aussi de cette manière. Mais à l’inverse de ce dernier, contenu dans un pot, le mode « salière » est plutôt pratique à utiliser.

Comment faire ? On mouille son visage, puis sur main humide on verse l’équivalent d’une demi-cuillère à café d’exfoliant (pas de risque que cela tombe d’un coup, il faut même pas mal secouer pour obtenir la quantité désirée). Ensuite, on verse deux-trois gouttes d’eau sur la poudre pour en faire une sorte de « crème ». Je dirais plutôt que le résultat est fort liquide et donc peu pratique à appliquer sur le visage. Il faut faire vite ! Ensuite, on a le choix entre deux usages :
- gommage quotidien : oui oui, quotidien ! J’ai été assez surprise mais c’est ainsi. On applique la « crème » et on exfolie par mouvements circulaires avant de rincer.
- masque hebdomadaire : on le laisse poser trois minutes puis l’on rince.


Le résultat est plus liquide normalement
Je ne vous ai pas parlé de son odeur : un divin parfum de fleurs. Vraiment très agréable. Quant à la composition, bien qu’elle ne soit pas certifiée bio, elle est tout ce qu’il y a de plus naturel : vous pouvez la consulter directement sur le site de la marque, avec une explication pour chaque ingrédient. Une transparence qui me plaît toujours autant. Sachez que les actifs sélectionnés, tels que le zinc, la bromeline et l’acide salicylique, sont réputés pour leur effet assainissant sur la peau.

Faut-il l’acheter ?

J'ai principalement utilisé l'exfoliant Denovo Epure en gommage quotidien pendant plusieurs semaines, et j’ai effectivement constaté une nette amélioration de ma peau au niveau des imperfections : moins de boutons et de points noirs, un grain de peau légèrement plus affiné. Je suis donc convaincue par son efficacité et tenterai même probablement son frère « Eclat ».



Packaging : 05/05
Efficacité : 05/05
Parfum : 05/05
Prix : 02/05

Où se la procurer : au prix de 26 euros le flacon poudreur de 40 g sur le site de la marque et sur le site Mon Corner b.

A vous les studios ! Que pensez-vous de ce type de produit ? L’avez-vous testé ? 

jeudi 19 mai 2016

Le Mascara Volume de So’Bio Etic

Bok les Bridget !

Ayant fini mon super Mascara 3 en 1 Une et étant en rupture de stock sur mon site de prédilection, il a bien fallu lui trouver un remplaçant. C’est en me rendant au Auchan du coin et en flânant dans les immenses rayons « cosmétiques » que la marque So’Bio etic s’est rappelée à moi. Et ça tombe bien, puisqu’elle propose dans sa gamme de maquillage un mascara qui compte mettre le paquet (au sens figuré) sur le volume.


Crash test

A la différence du mascara Une, celui-ci ne « propose » qu’un effet volume.  Je l’ai choisi dans la teinte 01 Noir Chic, la plus universelle qui soit. Quels résultats donne-t-il sur le terrain ?


Les points positifs :
- la couleur est suffisamment intense.
- la tenue est exceptionnelle et le mascara ne coule pas.
- la composition est certifiée Ecocert avec 9% d’ingrédients d’origine naturelle et 20% de bio. Cool pour un produit maquillage que l’on porte toute la journée sur une zone sensible.
- le prix qui correspond à celui des marques habituellement vendues en supermarché (L’Oréal, Gemey…)

Les points négatifs (il y en a) :
- ben le volume… qui n’est pas franchement flagrant. En tout cas, je suis mitigée, je ne sais pas trop quoi en penser. C’est vrai que je pleure toujours ce mascara Longue Tenue d’Avril qui ne tient pas du tout sur la journée, mais me fait des yeux de biche avant de les muter en yeux de panda.
- la brosse, assez grosse, est un peu difficile à manier, notamment pour attraper les petits cils dans les coins.  

Je vous laisse, si vous le souhaitez, relire mon astuce pourposer son mascara comme une pro, permettant de courber les cils et d’appliquer la pâte sur toute la longueur des cils.  

Faut-il l’acheter ?

Il est honnête, ce petit mascara, mais enfin il n’a pas grand effet sur le volume de mes cils… On voit que je les ai maquillés, mais sans plus. Donc très bien si vous cherchez un mascara tout simple à la bonne composition et au prix accessible, mais insuffisant si vous voulez vraiment transformer la rangée erratique de vos cils en forêt dense.

Packaging : 04/05
Pigmentation : 05/05
Etoffement/allongement : 03/05
Tenue : 05/05
Prix : 05/05

Où se le procurer : disponible en deux couleurs (01 Noir Chic et 02 Brun Chaud) à 11.90 euros le tube de 10 ml sur le site de la marque, et dans les GMS.

A vous les studios ! Que pensez-vous des mascaras So’Bio etic ?

lundi 16 mai 2016

J’veux du volume pour mes cheveux, by Dermaclay (Super Tonus)

Salut les Bridget !

Avoir le cheveu propre et sain, c’est bien. Avoir le cheveu aérien, c’est encore mieux, surtout quand on a le brin mou du genou comme moi. Si les cosmétiques conventionnels vont user d’ingrédients gainants (et le plus souvent occlusifs) pour augmenter la masse capillaire, que nous proposent les marques bio pour résoudre ce problème ? Ce fut l’occasion de tester la marque Dermaclay et son shampoing traitant Super Tonus. 
Afficher l'image d'origine
source : mademoiselle-bio.com
Le crash test de la mort qui tue

Si l’on regarde rapidement la composition, on peut conclure qu’elle est tip top : certifiée Ecocert, elle contient 98.64% d’ingrédients d’origine naturelle dont 99.40 % d’ingrédients végétaux d’origine bio. La formule mise sur plusieurs ingrédients qui vont stimuler le bulbe : la spiruline, le ginseng et l’acérola ; ils sont combinés à plusieurs anti-oxydants qui protègent le cheveu des agressions extérieures. L’argile verte nettoie en douceur la fibre. Bref, que du bon pour prendre soin de notre crinière.

A l’application, pas de surprise : ça ne mousse pas. En tout cas au 1er shampoing. J’enchaîne toujours avec un second à l’occasion duquel j’utilise moins de produit ; et là, ça bulle ! Le parfum, à mi-chemin entre le végétal et le marin, peut surprendre au début, mais l’on s’y fait rapidement. Le shampoing se rince facilement et les cheveux crissent sous les doigts (un peu comme ce doigt que tu passes sur une assiette lavée au Paic Citron : j’adore !). Je ne zappe pas pour autant l’application d’un après-shampoing ou d’un masque.

Mais la question essentielle est : est-ce que ça marche ? Eh bien en fait, cela dépend… Si je laisse sécher mes cheveux au grand air, il ne se passe pas grand-chose. Mais si je me sers du sèche-cheveux (sans faire de brushing s’entend), alors là oui, j’ai un résultat sympa qui tiendra à peu près sur la journée.

Faut-il l’acheter ?

Ce shampoing Super Tonus de Dermaclay n’est pas miraculeux, mais il a le mérite de proposer un petit effet malgré une composition exempte de toute molécule (pétro-)chimique qui aurait un effet bœuf. Mes cheveux fins sont tout légers et tout doux, même si je ne me retrouve pas avec un volume digne des meilleures pubs Elsève.

Packaging : 05/05
Efficacité : 04/05
Parfum : 04/05
Prix : 05/05

Où se la procurer : de 8.95 euros les 250 ml sur le site de mademoiselle bio.

A vous les studios ! Connaissiez-vous ce shampoing ? Quelles sont vos astuces pour gagner du volume ? 

mardi 10 mai 2016

Crème de Karité Hydramatifiante de Karethic : quand beauté rime avec authenticité

Bonjour les Bridget !

On va parler d’un bien joli produit aujourd’hui, que j’ai eu l’occasion de rencontrer dans une Biotyfull Box : Crème de Karité Hydramatifiante de Karethic. Je ne vous cache pas avoir été surprise par les résultats positifs que cette crème a eu sur ma peau qui est mixte, déshydratée et sensible.


Une aventure humaine : Karethic

Afficher l'image d'origineLe nom de la marque créée par Carole Tawema est éloquent : mot-valise, fusion des termes « karité » et « éthique », le consommateur a déjà une petite idée de ce que va lui proposer le produit. En effet, Karethic propose toute une gamme de produits de soins pour le visage et le corps à base de beurre de karité. Banal me direz-vous. Oui, mais il ne s’agit pas de n’importe quelle matière première : car le beurre de karité utilisé dans la fabrication des cosmétiques de la marque n’est pas raffiné. La différence est que les actifs qui le composent ne sont pas altérés par l’action du raffinage. C’est donc du bonus soin pour la peau !

Mais Karethic ne s’arrête pas en si bon chemin :
- elle collabore avec des centaines de productrices, au Bénin notamment, dans le cadre du commerce équitable, leur assurant ainsi une rémunération décente ;
- les terres sur lesquelles sont cultivés les arbres sont exemptes de produits chimiques.

Le beurre de karité ainsi proposé est qualifié de « grand cru » par la marque, qui met en avant la qualité préservée de sa matière première. On le retrouve ainsi décliné en baumes, poudre… et crème.

Les atouts de la Crème Hydramatifiante

Je suis très sensible au nom que les marques donnent à leur produit. Ici, on me propose une crème qui va à la fois hydrater ET matifier. Elle semble donc destinée aux peaux mixtes à grasses qui ont tendance à briller. Le souci de ces peaux-là est qu’elles ont du mal à tolérer une présence trop importante de corps gras, et la Crème Hydramatifiante comporte 20% de beurre de karité, ce qui est bien plus que la plupart des crèmes du commerce qui n’en contiennent que quelques pourcent (même sous l’allégation « enrichie en »). Pourtant, la mention « non gras » affichée sur le tube laisse penser que notre tête ne se transformera pas en boule à facettes au bout d’une heure.

Si l’on regarde la composition, je la trouve excellente : de l’eau florale de camomille, de l’eau, du beurre de karité, de la poudre de riz (à l’action matifiante) ainsi que d’autres ajouts. Les trois ingrédients mis en avant sur le tube font partie des premiers de la liste INCI : une honnêteté assez rare dans le monde des cosmétiques ! Le tout certifié Ecocert, avec 99.6% d’ingrédients d’origine naturelle et 57% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Question packaging, c’est sobre : un tube jaune qui rappelle la couleur du beurre de karité, et du marron. Des pictogrammes renseignent sur l’utilisation du produit (visage, corps, femme enceinte…) et on vous informe même sur le nombre de doses (50) ! J’ai eu la flemme de compter...

Promesses tenues

C’est durant cet hiver un peu étrange où il a fait froid et humide mais sans plus que j’ai testé cette crème. J’y suis allée un peu à reculons, un peu sceptique je l’avoue quant aux qualités vantées par ce produit. Mais je me suis lancée, et j’ai bien fait ! La crème est plutôt solide et pourtant ma peau l’absorbe à vitesse grand V. Aucun effet gras sur mon visage : je suis bluffée ! Mon épiderme est rebondi et doux, et n’a pas subi d’éruption cutanée. L’effet matifiant ne dure pas toute la journée, mais ma peau ne vire pas façon bain d’huile. L’odeur est très discrète et très agréable ; je ne saurais comment vous la décrire, mais elle a un côté « beurré » (vanille/amande dixit le site)… Pour moi, c’est une vraie bonne surprise ; la crème d’hiver (car un peu plus riche) idéale ex aequo avec Apicosma de Melvita.

La texture est bien ferme.
Faut-il l’acheter ?

Au vu de ses nombreuses qualités, à la fois cosmétiques et éthiques, je vous recommande chaudement cette Crème Hydramatifiante qui remplit son rôle de façon satisfaisante. Tout cela a un prix abordable pour une telle qualité. Karethic a même obtenu la mention « slow cosmétique », qui est un gage de confiance. Le printemps n’ayant pas franchement envie de s’installer, je continuerai donc à l’appliquer avec plaisir.


Packaging : 05/05
Efficacité : 05/05
Parfum : 05/05
Prix : 04/05

Où se la procurer : au prix de 14 euros les 50 ml sur le site de la marque , sur le site du mouvement slow cosmétique et dans les points de vente accessibles sur la page d’accueil de Karethic.  

A vous les studios ! Connaissez-vous cette marque ? Aimez-vous les produits à base de beurre de karité ?  

vendredi 6 mai 2016

Cœur de Rose : l’eau de toilette Acorelle

Salut les Bridget !

Je n’ai quasiment jamais parlé « parfum » sur le blog, parce que je suis finalement assez fidèle à ceux que je porte déjà, et que j’ai du mal à en tester d’autres. Je suis folle folle folle des floraux un peu sucrés notamment. Mais le problème qui se pose à moi est celui de l’allergie… version rhume des foins. Alors quand j’ai découvert dans une box (encore !!!) l’eau de toilette « Cœur de Rose » d’Acorelle, à 88% naturelle, je me suis dit : parfum de fleurs + parfum moins chimique = banco !!


De la composition des parfums

Première remarque, en passant : c’est moi, ou les parfums font grosso modo tous le même prix au litre ? Sachez en tout cas que même en investissant dans un parfum de créateur, on trouve des molécules chimiques parfumantes… qui viendraient soutenir et mettre en valeur les molécules naturelles. Dans tous les cas, certaines molécules de synthèse sont pointées du doigt pour leur pouvoir allergisant souvent supérieur aux extraits de fleurs par exemple. De plus, la concentration en alcool est parfois problématique pour les peaux sensibles ; mais la présence de cet ingrédient est pour l’heure indispensable… Je vous propose une petite vidéo de La Quotidienne avec l’intervention d’Anne-Marie Gabelica qui nous parle de la composition des parfums. 



Et si vous voulez en savoir plus sur le prix des parfums, un petit topo de trois minutes tiré de l’émission La Quotidienne (28/12/2015) devrait finir de vous faire hérisser les poils sur la tête (c’est cadeau !).

Cœur de Rose : la violette à l’honneur



Ne vous fiez pas au nom que porte cette eau de toilette (concentration de 5 à 8 % de jus dans le flacon), car c’est bien cette petite fleur qui constitue le cœur de cette fragrance proposée par Acorelle, en collaboration avec des parfumeurs de la ville de Grasse (rien que ça !). En voici la pyramide olfactive :

{ la note de tête : bouton de rose
{ la note de cœur : violette et musc blanc
{ la note de fond : poudre de riz

Ce qui me frappe, c’est le caractère poudré de cette eau de toilette. La rose est assez discrète mais suffisamment présente pour soutenir la violette. Je ne suis pas dingue du parfum de cette fleur, mais pour celles qui aiment, vous serez servies ! Cela dit, cette eau de toilette est agréable pour mon nez et, en effet, elle ne provoque pas chez moi de réaction allergique. La tenue dépend de chacun, car le parfum ou l’eau de toilette se dégradent en fonction du PH de notre peau. Pour ma part, les eaux de toilette tiennent rarement plus de 02h00 sur moi, et celle-ci ne fait pas exception. Enfin, le packaging du flacon est sobre mais ne fait pas cheap, 


Une compo améliorée mais perfectible

Pas de phtalates, pas de muscs synthétiques, une composition qui, même si elle n’est pas parfaite, est plus qualitative que celle des eaux de toilette traditionnelles. Mon bémol ? La présence d’Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde, une substance parfumante réputée pour…. les réactions eczématiques qu’elle peut produire sur la peau… ! De même, l’hydroxycitronellal possède un pouvoir allergisant « moyen » selon le site La Vérité sur les Cosmétiques. Embêtant pour un produit que l’on asperge sur soi… Pour le moment, je n’ai eu aucune réaction sur ma peau atopique, mais la présence de ces molécules peut être discutable.

Faut-il l’acheter ?

Malgré ce bémol, si vous êtes sensibles mais que vous souhaitez quand même accéder à ce geste beauté du parfum, ces eaux de toilette peuvent être une bonne alternative. Acorelle propose cinq autres fragrances : Cerise Intense, Jasmin Troublant, Vanille Gardénia, Orchidée Blanche et Fleur Poivrée. Autant de déclinaisons tentantes, ne trouvez-vous pas ?


Où se la procurer : 16.95 euros le flacon de 50 ml sur le site de la marque.

A vous les studios ! Et vous, êtes-vous sensible à l’argument « naturel » des parfums ?  Connaissez-vous les produits parfumés d’Acorelle ? 

lundi 2 mai 2016

Voyage entre la France et l’Asie : Akane

Ni Hao les Bridget !

Il y a quelques semaines, j’ai traversé une phase de gros craquage sur le site Beauté Privée, qui proposait une vente à prix cassés de produits de la marque bio Akane. Ayant déjà eu l’occasion de la rencontrer lors de mes lectures bloguesques, j’ai généreusement rempli mon panier (j’ai failli tout acheter… OMG qui retiendra en otage ma carte de crédit ???).


Faisons connaissance

Akane porte un nom à consonance asiatique, et pourtant, c’est une française qui est à l’origine de la marque : Aline Foulet. Ce nom est celui d’une variété de pommes made in Japan, que la fondatrice a découverte lors de ses pérégrinations à l’étranger. Elle proposerait un taux en anti-oxydants 7 fois supérieur à la vitamine E (je ne suis ni botaniste ni chimiste, mais peut-être est-ce le cas pour toutes les variétés de pommes…). La marque fonde donc son image sur la création d’un actif intitulé « la pomme et la feuille », composé de trois ingrédients : une « oléo-association 100% naturelle de pommes Akane » (peut-être de l’huile ?), des extraits de feuilles d’Akane et de l’huile végétale de rosier muscat. On le retrouve ainsi décliné dans de nombreux produits de soins pour le visage, qu’il s’agisse de démaquillants, hydratants, BB crèmes… inspirés des dernières tendances en Asie. Enfin, la marque Akane cumule les bons points, puisqu’elle fabrique ses produits en France, se fournissant auprès d’un producteur corrézien, et fait des efforts pour impacter le moins possible l’environnement avec ses emballages. J’ !

Le Fluide Lacté Démaquillant


On commence par un fluide démaquillant qui se présente sous la forme d’un lait, destiné aux peaux sensibles. Cela fait longtemps que je ne me démaquille plus avec les laits, pour la simple et bonne raison que je détestais cette sensation sur mes yeux et le film collant qu’ils déposaient sur ma peau et mes paupières. Pourtant, je n’ai pas ce problème avec ce produit : la peau reste douce, pulpeuse et non grasse. Une vraie bonne surprise ! Le pouvoir démaquillant est satisfaisant (c’est l’essentiel aussi), mais je ne l’ai pas testé sur du waterproof. La texture, entre le gel et le lait, présente une blancheur nacrée et un parfum discret. Etrangement, je n’ai pas retrouvé ce produit sur le site de la marque, alors que ma commande est assez récente ; mais en effectuant quelques recherches, je l’ai trouvé sur certains sites de parapharmacie.  

Texture gel nacrée...
... pour un démaquillage en douceur

L’Eau de Fleur et de Fruit « Révélatrice d’Eclat »



Un de mes coups de cœur de cette commande. Une lotion sans alcool toute en transparence dans un flacon rosé au spray diffuseur top. La brume est légère et son parfum est délicat. L’eau florale de rose constitue l’ingrédient phare, mais il est bien dommage qu’elle se trouve en 2ème position sur la liste INCI… après l’eau ! Toutefois, elle remplit parfaitement ses fonctions rafraîchissantes et éclaircissantes pour le teint. On retrouve également les extraits de pomme qui sont l’essence même de la marque. Je l’utilise avec plaisir matin et soir après le nettoyage du visage.

Faut-il les acheter ?

Ces deux produits m’ont convaincue par leur efficacité et leur sensorialité. Je réserverais le Fluide Lacté Démaquillant (que l’on peut peut-être encore trouver dans les points de vente, si les stocks n’ont pas encore été écoulés) pour les peaux sèches et sensibles, même s’il n’est pas incompatible avec une peau mixte. Quant à l’Eau de Fleur et de Fruit, ne vous privez pas, tous les épidermes seront ravis ! Surtout que les prix (même sans promotion) restent honnêtement abordables. Vous pourrez même tester l’Eau en format voyage (6.90 euros les 50 ml) si vous le souhaitez !

Teaser : dans un prochain article, je ferai le point sur les produits de teint de la marque ! ;)


Packaging : 05/05
Efficacité : 05/05
Parfum : 04/05
Prix : 05/05

Où se les procurer : « Eau de Fleur et de Fruit » au prix de 11.90 euros les 150 ml sur le site de la marque et dans les points de vente dans les points de vente ; 8 euros les 50 ml pour le « Fluide Lacté Démaquillant », que l’on peut trouver sur des sites internet de parapharmacie.

A vous les studios ! Connaissiez-vous la marque Akane ? Seriez-vous tentées par ces produits ?