lundi 30 novembre 2015

Nocibé et sa Brosse qui fait tout : chouette ou gogo-gadget ?

Ave les Bridget !

Avec Noël arrivent les nouveautés des grandes marques, et Nocibé n’échappe pas à la règle. J’ai eu beaucoup de mal à me contenir devant les dizaines de produits qui me faisaient de l’œil du haut de leur présentoir. Malheureusement je suis faible, alors je me suis laissée tenter par un instrument qui est non pas une nouveauté mais une réédition de Nocibé : la Brosse qui fait tout.


En retard, je suis en retard ! (dixit Le Lapin Blanc)

Ca fait un moment déjà que les brosses faciales ont fait leur apparition sur le marché. Mais deux choses m’ont arrêtée :

-          le prix : non mais sans blague, qu’est-ce qui peut justifier un tel prix pour ce type de produit ? 150 à 200 euros en moyenne pour une brosse nettoyante ! Est-ce que la technologie employée est issue des recherches de la NASA ? Les matériaux sont de qualité médicale ? M’étonnerait fort !
-          l’effet rebond : le fameux, le tant redouté « effet rebond », comme celui qui nous guette à la fin de l’été, quand notre peau s’est épaissie sous l’effet des rayons du soleil, cachant les boutons, pour mieux les laisser « éruptionner » à l’automne. Ce type de brosse est susceptible de créer les mêmes effets, à savoir épaissir la peau et donner l’impression, dans un premier temps, que les boutons disparaissent, pour ensuite les laisser éclater quelques semaines plus tard à la surface de l’épiderme quand celui-ci retrouve sa finesse. N’ayant pas besoin d’aggraver mon cas, je me suis abstenue.

Nocibé prend soin de moi de la tête aux pieds


Outre un prix beaucoup plus raisonnable que ses comparses, la Brosse qui fait tout est super polyvalente ! Tout y passe :
1-      le nettoyage en profondeur du visage
2-      l’application des crèmes de soin
3-      le ponçage des ongles
4-      le ponçage des pieds

Quatre têtes pour quatre fonctions différentes : c’est bien pensé, n’est-ce pas ? Je me demande encore ce qu’ils auraient pu ajouter comme outil pour la rendre encore plus fonctionnelle…
Elle propose en outre deux vitesses de rotation : l’une à 340 tours et l’autre à 430 tours par minute (d’après Sephora, pour comparaison, la Clarisonic MIA2 fait 300 micro aller-retours par seconde… j’ai du mal à le croire !).

2 vitesses de rotation
Mais que vaut-elle sur le terrain ?

Crash test !

Je vous propose un tour d’horizon pour chacune des quatre têtes. C’est parti !

1-      le nettoyage en profondeur du visage : je me suis bien renseignée avant, et ai compris que l'usage de cette tête ne saurait être quotidien, mais hebdomadaire. En effet, bien que la brosse soit très douce, l'effet de rotation sur la peau est décapant ! Alors si l'on veut éviter le fameux effet rebond dont je vous parlais plus haut, il faut y aller doucement. Un petit coup de nettoyant mousse sur la tête et hop, je lance en vitesse 1 ! Je ne peux que reconnaître la douceur de l'engin, moi qui aie une peau sensible qui peut tourner pivoine à la moindre irritation. Pas de souci de ce côté-là. Niveau nettoyage, elle fait bien le job, et améliore légèrement le grain de peau ; je dirais qu'elle complète convenablement une routine incluant une éponge konjac. Pas de miracle, mais vu le prix, c'est plutôt un bon point. Good !



Ca tourne !
2-      l’application des crèmes de soin : la tête éponge et son action rotative permettraient une meilleure pénétration et assimilation des crèmes dans les différentes couches de l'épiderme. Je rappelle ici que seules les huiles végétales ont la capacité de franchir les barrières intercellulaires afin de nourrir la peau en profondeur. Mais enfin, je teste ! Je craignais que l'éponge n'absorbe la crème au lieu de la faire pénétrer, et ce fut le cas : pas très économique à l'usage ! Afin donc d'optimiser au maximum mon produit, je dépose directement sur les différentes zones de mon visage une touche de crème. Ensuite, je lance en vitesse 1. La peau semble bien hydratée, mais je n'ai pas remarqué de changement sur l'état de ma peau. Le massage que la brosse procure est intéressant pour la circulation sanguine et la fraîcheur du teint, mais autant le faire à la main, à mon sens. Next !



3-      le ponçage des ongles : gros, gros souci de compréhension quant à l'usage de cette tête. en effet, Nocibé utilise deux termes qui recouvrent des domaines différents dans le monde de la manucure : "limer", qui consiste à égaliser les bords blancs de l'ongle, et "poncer", qui consiste à polir la surface totale de l'ongle. Alors comment l'utiliser ? J'ai eu beau chercher sur la toile, je n'ai pas trouvé la réponse. Alors j'ai tenté les deux... Version limage, ça ne fait pas grand chose... je dirais même que la fonction rotative de la brosse (alors qu'il faut toujours limer à l'horizontal et sans aller-retour) risque d'abîmer à moyen terme l'ongle. Version polissage... j'ai l'impression de décaper mon ongle, sans pour autant constater un réel effet de polissage. Rien ne vaut donc le bon bloc polissoir qui, certes, est moins rapide d'utilisation, mais est plus efficace. Next !



Effet post-ponçage

Après essuyage
4-      le ponçage des pieds : énorme déception. Depuis un moment, j'essaie d'hydrater mes pieds au maximum avec une crème à base d'urée afin de venir à bout des callosités inesthétiques. Une fois celles-ci réduites, j'ai tenté la Brosse de Nocibé, pleine d'espoir, me disant que cette corvée serait plus rapidement et plus efficacement accomplie. Que nenni ! C'est à peine si la brosse parvient à décoller les cellules supérieures, en insistant vraiment, et en position 2 pour la vitesse. Cette tête est inefficace. Ô rage, ô désespoir. Next !


Gogo-gadget-o-brosse !

Hélas, vous l'aurez compris : cette brosse ne m'a pas apporté entière satisfaction. Bien sûr, vu son prix de vente, il ne serait pas raisonnable d'en attendre des miracles. Pourtant, je ne suis pas convaincue par les résultats de cette brosse : le ponçage des pieds est inefficace, le ponçage des ongles inopérant que cela soit pour limer ou poncer... Concernant le nettoyage en profondeur, j'ai observé une légère amélioration sur mon grain de peau, mais mon éponge konjac fait déjà bien l'affaire à ce niveau-là. Quant à l'application de la crème de soin... Ma foi, vu le résultat, je peux faire la même chose à la main...

The big point noir (et rien à voir avec une imperfection cutanée)

Pour le moment, Nocibé ne propose pas à la vente des têtes de rechange. Si l’une d’elles (et je pense plus particulièrement aux têtes de ponçage) venait à s’user, c’est l’appareil complet qu’il faudrait racheter. C’est totalement idiot car il est fort possible de se faire une marge en vendant ces outils à l’unité… Et il semble que c’était le cas pour l’ancienne version de la brosse. Espérons que Nocibé en fera de même pour celle-ci !


Faut-il l’acheter ?

Si vous voulez un petit gadget à pas (trop) cher et plutôt inoffensif à offrir à une jeune fille, alors pourquoi pas. Mais si vous attendez des résultats notables de cet objet, je ne suis pas sûre qu'il vous donne entière satisfaction... D'autant plus que, pour le moment, aucune recharge n'est proposée à la vente sur cette brosse. Hum hum...

Packaging : 05/05
Efficacité : 02/05
Prix : 04/05

Où se le procurer : au prix de 34.95 euros dans les parfumeries et sur le site de Nocibé !

A vous les studios ! Avez-vous cédé à l’appel des brosses nettoyantes visage ? Que pensez-vous de celle de Nocibé ?  

mercredi 25 novembre 2015

Ma Boîte à Beauté – La Merveilleuse (spoiler)

Hello les Bridget !

C’est Noël ! Enfin pas tout à fait, mais quand même ! C’était Noël dans ma boîte aux lettres ce matin : outre les premiers cadeaux commandés pour mes proches reçus, j’ai eu la bonne surprise de faire partie des premières à qui Ma Boîte à Beauté a expédié La Merveilleuse. Youpi ! Une box pour laquelle la société a pris le parti d’augmenter le prix (pas loin de 40 euros avec l’expédition !) mais aussi le nombre de produits (toujours en full size) : ni plus ni moins de 10 ! C’est audacieux, et il s’agit bien de reconquérir une clientèle qui, pour partie, a été déçue des dernières box, moins orientées bio ou trop orientées make-up. On y va pour la découverte ??? Attention : SPOILER !




Parfum d’ambiance KOS « Jardin des songes » (50 ml, 38 euros)
Une très bonne idée qui change des cosmétiques ! En plus, le parfum aux accents de Patchouli, de Vanille et de Bergamote est à tomber, vraiment ! J’adore.


Bougie de Noël LE CHAT (15 euros)
Une très bonne idée, qui vient compléter le parfum d’ambiance KOS ! Pas de précision sur la senteur proposée, je dirais que la vanille semble être la fragrance dominante.

Eau micellaire JAMAL (150 ml, 14 euros)
Un produit démaquillant, là aussi je valide ! Je ne connais pas du tout la marque mais elle est apparemment frenchy. Sans alcool ni extraits animaux, elle contient 99% d’ingrédients d’origine naturelle et 10% bio, grosso modo. Je ne remarque pourtant aucune certification officielle sur le flacon, la composition est donc à vérifier mais il semble, a priori, que ce produit ne soit pas cracra. Cool !


Mousse nettoyante exfoliante « Swinging Morning » FUNNY BEE (30 ml, 13 euros)
Ah ! Un produit bio qui propose un nettoyage et un micro-peeling sans grain pour nettoyer en profondeur et en douceur la peau. Un de mes coups de cœur de la box ! J’ai hâte de l’essayer.

Masque visage « Vivre ses 30 ans » FUN ETHIC (50 ml, 9.50 euros)
Aaaah ! Un produit que je connais bien, certifié bio, et dont je vous avais parlé sur le blog. Parfait !

Gelée hydratante « Ice Source » POLAAR (25 ml, 19 euros)
Pas bio du tout niveau composition, mais une marque que j’ai souvent vue plébiscitée par les clientes de Ma Boîte à Beauté. A tester éventuellement ! Certaines seront ravies de l’avoir.

Lait corporel « Lait de Soie » HAREM DES SENS (75 ml, 19 euros)
Connais pas du tout. Composition « allégée » en choses cracra (sans paraben, phénoxyethanol,  silicone, huile minérale, alcool, colorant) mais pas bio ou totalement naturelle pour autant. L’originalité du produit est qu’on peut le masser directement sur soi ou le verser dans l’eau du bain. Je suis peu emballée, honnêtement (et je n’ai pas de baignoire chez moi, dommage !).

Crayon paillettes or « Sur ma peau » DE BRUYERE (15.00 euros)
Une idée sympa pour embellir son maquillage de fête. Il se présente sous la forme d’un grand jumbo qui délivre sa couleur or sur le visage et le corps. Pas de paillettes à premières vue, mais une jolie couleur tout de même. C’est la 2ème fois que je rencontre cette marque dans Ma Boîte à Beauté.


Gel Douche senteur mangue « Rivadouce » LABORATOIRE RIVADIS (250 ml , 3.45 euros)
Une bonne idée que ce gel douche à la mangue, mais à la composition qui n’est pas bio ou naturelle. Certains apprécieront cependant.

Baume corps senteur mangue « Rivadouce » LABORATOIRE RIVADIS (40 ml , 9.50 euros en duo avec le gel douche)
Issu de la même gamme que le produit précédent, un petit baume pour nourrir la peau en ces temps hivernaux. Le duo avec le gel douche est intéressant !


Nous y voici donc ! Sur dix produits proposés, deux concernent la maison (c’est original et ça me plaît), quatre les soins du visage, trois les soins du corps, et un le maquillage. Deux sont certifiés bio, l’un (l’eau micellaire) est à vérifier. Au total, la box représente une valeur de 152 euros. Elle est très chouette, même si je n’utiliserai pas certains produits à cause de mon parti-pris bio. Je rappelle que Ma Boîte à Beauté ne propose pas exclusivement du bio, donc cela ne me semble pas incohérent. Peut-être aussi qu’on aurait pu remplacer la bougie par un soin capillaire, histoire de varier les plaisirs. Mais je pense très honnêtement qu’elle devrait combler les clientes que Ma Boîte à Beauté tente de reconquérir.

La hotte du Père Noël Ma Boîte à Beauté !

A vous les studios ! Et vous, que pensez-vous de cette boîte la Merveilleuse ? L’avez-vous commandée ?

lundi 23 novembre 2015

Le contour des yeux Hydra + bio de DN Unik

Hello les Bridget !

Lors de mes pérégrinations sur la toile, en quête de bons plans beauté bio, je me suis laissé tenter par une marque pour moi inconnue au bataillon : DN Unik.

DN Unik

Née à Vichy dans l’esprit de Joëlle Decourteux Klein, DN (pour « Demain Nature » sans doute) Unik propose des gammes de soins cosmétiques anti-âge certifiés bio :

-          DN Unik Hyaluronic à l’acide hyaluronique naturel reconnu pour son fort pouvoir hydratant et anti-rides
-          DN Unik Hydra + pour les peaux matures plus sèches
-          DN Unik Whitening, une gamme de soins éclaircissants
-          et depuis peu des BB crèmes.

Profitant encore et toujours d’une promo, j’ai innocemment jeté dans mon escarcelle le contour des yeux Hydra + à l’eau de bleuet. Vous me direz, je ne rentre pas dans la cible des peaux matures sèches. Mais j’ai bien compris que pour garder la jeunesse de son regard, il fallait prendre le pli d’une hydratation quotidienne. Mon coup de cœur restait jusqu’à présent le contour des yeux de la marque Argandia, dont je vous ai parlé ici (et à l'inverse, j'étais déçue par le masque contour de l'oeil Pulpe de Vie). DN Unik me promet des yeux hydratés, apaisés et aux cernes atténué. Ah oui ? C’est parti !

Un stylo rigolo


Le packaging choisi pour ce produit est assez étonnant : un grand stylo muni au bout d’une sorte de prolongement « trompe » en dur. D’une pression, on fait sortir le produit par le bout et il suffit de le récolter sur les doigts pour l’appliquer sur la zone du contour de l’œil. Déjà, un point noir observé : il est très difficile de doser la quantité de produit, qui a d’ailleurs tendance à gicler si l’on n’y fait pas attention. Il faudrait peut-être revoir le conditionnement de la crème.

Niveau composition, c’est très bien : 99.30 % d’ingrédients d’origine naturelle, et 23% issus de l’agriculture bio. L’eau est comme d’habitude le 1er ingrédient de la liste INCI (disponible intégralement sur le site internet de la marque, j’apprécie cette transparence), suivie de l’eau de bleuet réputée pour son action apaisante sur les yeux, d’un émollient apaisant, de glycérine hydratante, des huiles dont celles d’amande douce et de jojoba… et même du squalane végétal pour l’apport hydratant. Tout cela est très satisfaisant.

Niveau application, une fois que l’on a réussi à sortir, non sans précautions, la bonne dose de produit, les choses se passent sans heurts. La peau absorbe le produit, il n’y a pas de sensation de picotement ou de brûlure. La crème est très bien tolérée. Je préfère une application uniquement le soir. Le parfum enfin est très discret, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Niveau efficacité enfin, j’en suis enchantée. Au réveil, mes cernes (si l’on peut dire que j’en aie vraiment) sont vraiment atténués, et mon regard semble vraiment reposé. L’action sur les ridules est visible, sans être transcendante. Je pense qu’il faudra tenter rapidement la version avec acide hyaluronique, qui sera sûrement plus efficace.

Faut-il l’acheter ?

Un aspect vous freinera forcément : le prix. 35 euros, c’est cher. Pour ma part, je l’ai eu à 50% sur le site www.beauteprivee.fr qui propose plusieurs fois par an des ventes de cette marque. A 17 euros, cela vaut davantage le coup, surtout que la contenance du stylo est assez importante et vous assurera une durée d’utilisation de plusieurs mois. Pour ma part, j’achèterai la prochaine fois le contour de l’œil de la gamme Hyaluronic quand il sera en promotion.


Packaging : 04/05
Efficacité : 04/05
Parfum : 04/05
Prix : 02/05

Où se la procurer : 35 euros les 15 ml sur le site de la marque et de temps en temps en promotion sur le site beauteprivee.

A vous les studios ! Connaissez-vous cette marque ? Utilisez-vous un contour des yeux ?

jeudi 12 novembre 2015

Mes lèvres aiment Burt’s Bees

Bonjour les Bridget !

En cette période automnale, les premiers frimas font leur apparition et l’on commence à allumer le chauffage. Ces différences de température fragilisent la peau d’un point de vue général, et la muqueuse des lèvres en particulier. Il est donc primordial, pour le confort et le sourire, de se badigeonner régulièrement la bouche de baume, afin de la préserver. Je vous avais d’ailleurs proposé un petit combat de la mort qui tue entre le Labello (le vrai) et le home made version Aroma Zone, tout simple à fabriquer et redoutablement efficace. Mais parfois, on est une feignasse (suivez mon regard) ou on a envie de découvrir autre chose. Ce fut un peu des deux dans mon cas, alors je me suis laissée tenter par Burt, qui semble être un grand ponte dans ce domaine.


Les abeilles de Burt

Burt n’est pas une légende : c’est un vrai gars, qui vit dans le Maine (aux States hein, pas chez nous !) ! Apiculteur de son métier et convaincu des vertus de la production des abeilles, il se lance dans un premier temps dans la création de bougies de grande qualité, avec pour associée Roxane Quimby. L’affaire a pris, ce qui a été l’occasion pour le duo d’étendre son univers et de proposer des produits de beauté inspirés d’un vieux grimoire. C’est en 1991 (déjà !) que le baume à lèvres est conçu. Le succès est au rendez-vous, la marque s’exporte et l’entreprise grandit. Burt et Roxanne n’en perdent pas moins l’esprit et veillent à la préservation des espaces forestiers dans le Maine tout en contribuant à l’élaboration d’une certification bio.


J’ai l’impression que l’on réduit souvent Burt’s Bees à ses baumes à lèvres et sa crème citron pour cuticules (la grande Caly vous propose de vous le fabriquer vous-mêmes sur ce lien !). Pourtant, en surfant sur le site de la marque, il apparaît que les produits recouvrent bien plus de domaines : nettoyants et hydratants pour le visage et le corps, crème pour les mains et gamme pour les mamans et les bébés. Et encore, tout n’a pas été exporté jusques aux portes de l’Europe !

Les abeilles tout court

Je suis particulièrement sensible au sort des abeilles, vitales pour la pollinisation des cultures et l'écosystème. Malheureusement, des essaims entiers tendent à disparaître dans l'indifférence la plus complète, victimes de deux principaux fléaux : les pesticides employés dans l'agriculture intensive et les frelons asiatiques. Pendant plusieurs années, j'ai parrainé une ruche grâce au site Un toit pour les abeilles ; en cotisant une certaine somme d'argent, je permettais à un apiculteur d'entretenir une partie d'un essaim (plusieurs parrains pour une ruche), et je recevais en échange plusieurs pots de miel. J'avais la possibilité de choisir le coin de France où se situerait la ruche, en fonction de la végétation locale qui donnait toute sa saveur au miel. Un délice, et une bonne action ! Mais les prix ont un peu trop grimpé à mon goût... Les autres moyens de protéger les abeilles et les apiculteurs sont de vérifier sur le pot de miel que l'on achète que le précieux liquide est bien uniquement d'origine française (le prix est forcément un peu plus élevé...) ou bien de ne pas écraser une abeille quand vous la croisez ! Elle est beaucoup moins agressive que la guêpe, il y a donc très peu de chances qu'elle vous pique.

Afficher l'image d'origine
Regardez comme elle est mignonne ! (source : interflora)
Du goût

Je ne rentrerai pas dans le détail des études qui confirment que nous avalons, tout au long de notre vie, des kilos de baume et rouge à lèvres. Ca fait tout de suite moins ragoûtant et on se demande comment notre estomac fait pour supporter ça. Alors tant qu’à se poser un truc sur la bouche, autant que ce soit bon au goût. L’originalité de la marque, c’est de proposer des parfums gourmands tout en restant naturels : mangue, pamplemousse, noix de coco et poire… Après hésitation, mon choix s’est porté sur le duo insolite chocolat-myrtille.



Du soin

Après plusieurs semaines d’usage régulier, je suis très contente du résultat : le baume est gras juste ce qu’il faut pour permettre une application aisée, mes lèvres sont parfaitement protégées et ne montrent aucun signe de dessèchement. Il suffit d’ailleurs de peu de produit car il reste longtemps, ce qui le rend plutôt économique à l’usage. Le parfum chocolat-myrtille m’a surprise au départ, mais je le trouve finalement agréable. Enfin, la certification Leaping Bunny (contre la cruauté animale – n’oublions pas que ce sont les abeilles de Burt qui bossent le plus dur dans l’histoire !) et la composition tip top (des huiles, de la cire d’abeille, du beurre de karité, des agents hydratants…) en font un parfait allié de notre sourire.

Faut-il l’acheter ?

Maintenant, je peux le dire : Burt m’a conquise (ou du moins mes lèvres) ! Je pense tenter celui au miel (le classique de la marque) ou à la mangue la prochaine fois !

Packaging : 05/05
Efficacité : 05/05
Plaisir d’application : 05/05
Prix : 04/05

Où se le procurer : au prix de 3.95 euros environ sur le site mademoiselle bio.

A vous les studios ! Connaissiez-vous cette marque ? Quel est votre soin des lèvres chouchou en ce moment ?  

lundi 9 novembre 2015

Le Calendrier de l’Avent de Nocibé - 2015 (spoiler)

Hello les Bridget !

Comme vous le savez peut-être, j’adore les calendriers de l’Avent, qu’ils soient en chocolat ou en cosmétiques. L’idée de se faire chaque jour un petit plaisir, en attendant les beaux paquets au pied du sapin le soir du 24, me séduit énormément. J’aime les cadeaux. Alors, ayant un sens aigu du sacrifice, je me suis offert le calendrier de l’Avent tout nouveau tout beau de la marque Nocibé, orienté uniquement sur le maquillage (ça me change du super calendrier du Dr Hauschka de l’an dernier, qui ne contenait que du soin). Comme j'ai bien fait ! Ils sont tous partis comme des petits pains... Il semble que Nocibé ne soit plus en mesure de le proposer à la vente pour cette année, que ce soit en boutique ou sur la toile... Malgré tout, pour les curieuses qui l'ont déjà ou celles qui, l'an prochain (ne doutons pas que Nocibé renouvellera l'opération au vu du succès du produit), seront dans les starting block, j’ai tout ouvert. Si si. Juste pour vous présenter son contenu (traduction : GROS SPOILER en vue). On y va ?

La boîte

Elle est très mignonne et tape parfaitement dans le thème : le joli paquet « cube » cadeau, bien enrubanné, dans les couleurs de Noël. Elle est d’une taille raisonnable et du plus bel effet dans une pièce. Personnellement, j’ai craqué sur le packaging. Il est parfois un peu délicat de retirer les produits, qui sont bien insérés dans leurs encarts, mais rien d’insurmontable (et quand le désir de la découverte nous pousse, rien ne nous résiste, n'est-ce pas ?).

Les produits

Je vous propose pour commencer de vous donner la liste des produits contenus dans la boîte, dans leur ordre d’apparition.

Jour 1 : une poudre enlumineur (3 g)


Jour 2 : un rouge à lèvre rose nacré (2.8 g)


Jour 3 : un pinceau mousse à double embout pour les yeux
Jour 4 : une palette de fards à paupières autour du gris (2.7 g)

Jour 5 : une lime
Jour 6 : un repousse cuticules
Jour 7 : un vernis à ongles or (3.2 g)


Jour 8 : un godet d’étoiles dorées (à mettre dans les cheveux ou en décoration de table)
Jour 9 : une palette de fards à paupières autour du rose et de l’or (2.7 g)


Jour 10 : un crayon à lèvres rose clair (0.5 g)
Jour 11 : un mini pinceau à lèvres
Jour 12 : une palette de 3 gloss (2.1 g)


Jour 13 : un pinceau blush
Jour 14 : un blush poudre framboise (3 g)


Jour 15 : idem jour 3
Jour 16 : une palette de fards à paupières autour du bleu et de l’argent (2.7 g)


Jour 17 : un écarte-orteils
Jour 18 : un vernis à ongles rouge (3.2 g)


Jour 19 : un crayon yeux noir (0.5 g)
Jour 20 : un blush poudre rose pêche (3 g)


Jour 21 : un gloss rouge pailleté (pas de contenance précisée, je dirais 2 g à vue de nez)


Jour 22 : un godet d’étoiles argentées
Jour 23 : une palette de fards à paupières autour du brun et du métallisé (2.7 g)


Jour 24 : un miroir

J’ai un gros coup de cœur pour la palette du jour 9 et 23, que je trouve super jolies, ainsi que pour le blush rose pêche. De même, je suis ravie des éléments de manucure proposés dans le calendrier, qui vont tous trouver leur utilité dans ma trousse. Le petit format me permettra d’emporter avec moi le nécessaire à ma mise en beauté quand je suis en voyage.


Le prix

Le rapport qualité-prix est pour moi excellent. Bien sûr, la plupart (tous ?) des produits sont fabriqués en Chine… Amies du bio et du naturel, tournez-vous vers autre chose ! La pigmentation est plus ou moins bonne en fonction des couleurs, aussi l’emploi d’une base permettra d’en améliorer l’éclat. Gaffe ! certains fards sont particulièrement poudreux. Les accessoires ne dureront pas tous des mois, mais encore une fois, pour 20 euros, on ne peut pas exiger davantage.


Pour conclure, ce calendrier de l'Avent Nocibé est une vraie merveille. Bien sûr, je raffole peu du rouge à lèvres rose nacré ou des gloss, mais une grande majorité de produits fera mon bonheur. Tout est parfaitement pensé : plein de fards à paupières pour se créer des looks soirée, deux couleurs de blush, un enlumineur, des crayons… il manquerait peut-être un mini mascara pour parachever l’œuvre, mais franchement je chipote. Quant aux accessoires : je les adore, et ils serviront pour les produits de maquillage de la box. Tout a une utilité, tout est ingénieux. Je ne regrette pour rien au monde cet achat qui pourrait ravir autant les ados que les adultes. Un grand bravo à Nocibé pour ce joli coup !


A vous les studios ! Et vous, que pensez-vous de ce calendrier de l’Avent ? 

jeudi 5 novembre 2015

L’huile démaquillante lactée de Melvita : une alternative bio à Edenens

Bonjour les Bridget !

J’ai fini depuis un moment l’huile démaquillante lactée de la marque Edenens ; un produit dont j’étais globalement satisfaite même si une ou deux choses me chiffonnaient. Ce fut donc l’occasion d’acheter et de tester celle proposée par la marque Melvita, une marque que j’affectionne tout particulièrement.


L’utilisation

Avec Edenens, il suffit d’appliquer l’huile à même la peau, de masser de façon circulaire pour décoller les impuretés et le maquillage puis de rincer ; avec l’eau, le produit se transforme en lait et est facilement évacué.

La version de Melvita est un peu différente à l’usage : il faut au préalable humidifier son visage avant d’appliquer l’huile. Du coup, l’huile se transforme tout de suite en lait au contact avec la peau. Pour les yeux, je mouille puis essore deux lingettes Les Tendances d’Emma et j’y dépose du produit avant de démaquiller en douceur mes yeux. Ensuite on rince tout. Et ça marche !

Les plus de Melvita par rapport à l’Huile lactée Edenens

Ce qui m’a intéressée en priorité, bien évidemment, c’est sa formulation… parfaitement clean. 100% des ingrédients sont d’origine naturelle et, hit score, 85% du total des ingrédients est issu de l’agriculture biologique. Chapeau. Le premier ingrédient est l’huile de graines de carthame, réputée pour son pouvoir adoucissant et hydratant, puis des émulsifiants afin de transformer l’huile en lait au contact de l’eau, et des huiles support. Arrivent ensuite différentes huiles végétales dont celle de rosier muscat, qui n’est pas majoritaire dans le produit. Un bon point par rapport à l’Huile lactée d’Edenens qui n’était pas totalement « propre ». D’ailleurs, tout comme sa concurrente, pas de soucis de réaction cutanée indésirable. Ma peau tolère très bien le produit, et je n’ai pas repéré d’éruption boutonneuse suite à son utilisation.

Crash test : deux FAP Urban Decay, 1 RAL Lancôme, 1 blush Nars, 1 BB Cream Bio by Nuxe

Tout est parfaitement démaquillé, mais demeure le difficile Rouge in Love de Lancôme, à la tenue infaillible ;)
Autre plus : l’application sur les yeux se fait sans heurts. Pas de picotements, pas de pleurs, pas d’yeux qui collent. Toto va bene !

Dernier bon point pour moi : son délicat parfum de rose. J’aime beaucoup l’odeur de cette fleur mais je déplore souvent dans les cosmétiques son caractère chargé voire chimique. Ici, la fragrance est bien présente, mais ne m’écœure pas du tout. Un bonus pour le plaisir d’application !

Le petit moins…

J’ai tout de même une petite préférence côté texture pour la version d’Edenens, qui offre un toucher sec contrairement à l’huile de Melvita.












Faut-il l’acheter ?

L’huile lactée de Melvita mérite amplement sa place de n°1 de sa catégorie d’après Le Guide des Meilleurs Cosmétiques 2015-2016. Une composition irréprochable, efficace sur tout le visage (même les yeux, qui ne piquent pas), pour un démaquillage parfait et une bonne hydratation. Et ce parfum de rose, j’adore ! Bien sûr, un simple flacon d’huile végétale bio de votre choix (je vous recommande l’huile de jojoba) suffit au démaquillage. Mais il n’y a pas la magie de l’huile qui se transforme en lait !


Packaging : 05/05
Efficacité : 05/05
Parfum : 05/05
Prix : 04/05

Où se la procurer : au prix de 17.20 euros les 145 ml sur le site de la marque, et dans vos boutiques spécialisées.

A vous les studios ! Cette huile lactée version bio vous tente-t-elle ?