jeudi 30 juillet 2015

Le lait corps nourrissant au beurre de karité et géranium de Cattier

Bonjour les Bridget !

Je pense que j’ai enfin trouvé le lait corporel qui me va bien, et le grand gagnant est la marque Cattier ! Une marque que je boudais au départ car certains de ses packagings me faisaient penser à des produits de vieille pharmacie (ne me demandez pas pourquoi, la subjectivité ne s’explique pas !) et j’ai eu tort : Cattier est une référence dans le bio à prix très accessible !


Le bio pour tous

Le premier avantage de Cattier, c’est qu’on retrouve cette marque très souvent en parapharmacie. Une sorte de classique, de must-have dans les rayons. Le deuxième, c’est que Cattier, née en 1968 avec pour ingrédient central l’argile, propose un très large choix de produits pour toute la famille, qu’il s’agisse d’hygiène (gels douches, shampoings, dentifrices, déodorants…) que de soins visage et corps. D’ailleurs leur qualité est régulièrement récompensée, et il est vrai qu’ils tiennent une bonne place dans les classements du Guidedes meilleurs Cosmétiques 2015-2016. Le troisième avantage, et pas des moindres, c’est leur prix : autour de 3.50 euros pour les premiers prix (gommages, dentifrices) et beaucoup de prix autour des 7-8 euros. Les formats sont aussi intéressants car on retrouve parfois des contenances généreuses pour toute la famille.

Le lait nourrissant au beurre de Karité et Géranium

J’ai la peau atopique sur le corps, avec tendance à l’eczéma, et je ne supporte pas les textures collantes. Jusqu’à présent, j’étais relativement satisfaite des laits que j’utilisais (comme celui de Sanoflore) mais tout en étant consciente que cela ne suffirait pas en hiver pour mon type de peau. Le lait de Cattier contenant du beurre de karité bien nourrissant et de l’huile essentielle de géranium aux vertus apaisantes, je me suis dit : pourquoi pas ?


Je craignais cependant que le produit ne sente trop fort le géranium, et heureusement il n’en est rien : le parfum est subtil et très agréable. En revanche, le lait est assez dur à faire pénétrer dans la peau, prévoyez un bon massage pour en venir à bout ! Mais le résultat est là : ma peau est douce et souple, elle ne tire pas, et ô miracle : j’arrive même à espacer les séances d’application un jour sur deux sans problème. Le meilleur lait corporel que j’ai pu tester jusqu’à présent. Je tenterai le crash test cet hiver en le substituant au Lipikar (redoutablement efficace mais pas bio du tout).

Faut-il l’acheter ?

Si vous avez une peau sèche, je ne saurais que trop vous conseiller de tester ce lait :
-          il est bio
-          il sent divinement bon
-          il est très efficace et apporte une hydratation suffisante
-          sa grande contenance et son prix en font un excellent rapport qualité/prix (1/2 litre pour 10 euros, autant vous dire que vous allez en avoir pour un moment)
-          le flacon-pompe est super pratique et hygiénique


Son point faible étant sans doute la pénétration un peu longue, il faudra bien masser le lait.

Cattier propose également des variantes Coco-Vanille (hydratante et adoucissante), Aloe Vera-Onagre (modelante) et Thé-Agrumes (régénérante).

Packaging : 05/05
Efficacité : 05/05
Parfum : 05/05
Prix : 05/05

Où se le procurer : 500 ml au prix moyen de 10 euros sur mademoiselle bio et peut-être un peu moins cher en parapharmacie.

A vous les studios ! Connaissiez-vous la marque Cattier ? Avez-vous des produits fétiches ?

lundi 20 juillet 2015

Le lait corps sous la douche de Lavera Basis : une alternative à Nivea ?

Bonjour les Bridget !

Nivea a bouleversé depuis plusieurs mois le paysage de l’hydratation corporelle avec une nouveauté qui a su conquérir son public : un lait hydratant à appliquer sous la douche et à rincer aussitôt appliqué. Quel gain de temps ! Quelle merveilleuse invention ! J’y avais moi-même succombé, la feignasse sommeillant en moi ayant cédé à l’appel de l’hydratation facile et rapide. J’étais d’ailleurs très satisfaite du lait-corps sous la douche de Nivea, qui déposait un film très doux sur ma peau. 

Hélas, au fur-et-à-mesure que je progressais dans ma découverte des cosmétiques bio et des formulations conventionnelles, certains ingrédients m’ont posé problème ; notamment la paraffine, qui est certes filmogène mais qui empêche la peau de respirer. Alors j’ai laissé tomber…

Une version bio…



Mais Lavera et sa gamme économique Basis s’est lancée dans l’aventure et nous propose sa version du lait-corps sous la douche ! Le principe est le même : on applique sur peau humide et propre en faisant pénétrer légèrement, puis you rince, you rince ; you smell : mmmmmmmmmmmmh ! it smells like a flower ! (petite dédicace à Elie Kakou ;)  Les certifications Natrue et Vegan sont gages de qualité dans la formulation de ce lait. Pas de risque pour notre peau ! Le lait s’applique facilement et se rince sans souci.

… un peu légère

Ici, les ingrédients hydratants mis en avant sur le packaging sont le beurre de karité bio et le lait d’amande bio. Etant donné qu’ils arrivent après le parfum dans la liste INCI, autant vous dire que ce ne sont pas eux qui agissent véritablement dans la fonction hydratante du lait ; il s’agirait plutôt de l’huile de soja et de la glycérine, présentes en 2ème et 3ème position. Mais là où le bât blesse, c’est la forte présence d’alcools gras : non seulement elle impacte l’odeur du lait, que même le parfum n’arrive pas à couvrir, mais je trouve que le pouvoir hydratant est un peu léger. Si vous avez la peau normale, cela devrait être bon, mais si vous avez tendance à avoir la peau sèche, comme moi, alors il faudra à un moment ou un autre alterner avec un lait corporel à appliquer à la main. 

Faut-il l’acheter ?

Mon avis est mitigé. Pour dépanner, il fera très bien l’affaire. Mais pour un usage sur le long terme,
l’hydratation ne sera pas, je pense, suffisante. Le parfum d’alcool n’est franchement pas agréable et ne vous transportera pas dans des terres lointaines… Et vu qu’il coûte deux fois plus cher que la version Nivea (certes cracra)… C’est bien dommage !

Packaging : 05/05
Efficacité : 03/05
Parfum : 01/05
Prix : 03/05

Où se le procurer : 200 ml au prix moyen de 6.90 euros sur mademoiselle bio et dans vos boutiques bio spécialisées.

A vous les studios ! Avez-vous adopté ce nouveau geste hydratation ? Aviez-vous déjà testé celui-ci ? 

jeudi 16 juillet 2015

DeNovo et sa crème lactée pour les cheveux

Bonjour les Bridget !

Je ne varie pas beaucoup ces derniers temps ma routine capillaire, car je suis très satisfaite du masque réparateur à la rose de Lavera ainsi que du lait capillaire à la rose et à l’abricot de John MastersOrganic. Mais il était temps pour moi de tester la crème lactée de la marque DeNovo que l’on m’avait offerte l’an dernier, et dont j’ai lu tant de bien sur la blogosphère. Présentation.

Le packaging actuel du produit

DeNovo : cocorico !

On va encore dire que je suis chauvine, mais je n’y peux rien : la marque a été créée par la française Alice Roux. Convaincue qu’il était possible de trouver une alternative naturelle, écologiquement responsable et tout aussi efficace que les produits de la cosmétique conventionnelle, elle a d’abord lancé deux produits qui sont vite devenus des succès : la Crème lactée et l’Oleo Silk (une huile capillaire). La gamme s’est ensuite élargie avec le démaquillant Oleo Gelée, puis récemment avec les soins du visage Sérum Eclat pour les peaux ternes, et Sérum Normalisant pour les peaux à imperfections. Un peu cher tout de même, mais ce dernier me tente bien pour un futur test !


Les engagements de la marque sont clairs : un maximum de naturalité, des produits le plus possible issus de l’agriculture française, pas de tests sur les animaux et des emballages recyclés et diminués. Pas de composants irritants ou polémiques, des formules clean pour la santé et l’environnement. Le site de la marque fait un gros effort de transparence puisque pour chaque produit, elle présente pas à pas les différents ingrédients qui le composent. Chapeau !

La crème lactée : un best-seller de la marque

Séchage à l'air libre
La crème lactée est LE produit qui a permis à DeNovo de se faire connaître et reconnaître. La version que j’ai en ma possession m’a été offerte courant de l’année 2014, et depuis le packaging a changé (mais la formulation est bien la plus récente). Le flacon-pompe airless est en plastique doux mais ne fait pas cheap. Il délivre de façon hygiénique la bonne dose à appliquer soit sur cheveux humides après le shampoing, soit au quotidien sur les pointes pour les hydrater. Le parfum vanillé est assez entêtant : certaines l’apprécient, personnellement je le trouve trop fort. Mais quel résultat sur mes cheveux ! Ils se démêlent instantanément, sont ultra-doux et brillants. Ils boivent littéralement le soin dès que je l’applique ! Une dose suffit pour des cheveux tombant jusqu’aux épaules. L’usage est donc très économique car le flacon dure longtemps !



Je suis très satisfaite de cette crème lactée que mes cheveux adorent. Et sans cochonneries à l’intérieur !


Un produit naturel ?

Il n’y a aucun doute là-dessus : la réponse est « oui » ! Bien qu’il n’y ait aucune certification ou label bio sur le produit, la formulation est transparente et tip-top pour les cheveux, sans silicones ni ammonium quaternaire pour démêler les cheveux. 99% des ingrédients sont d’origine naturelle, et les conservateurs polémiques tels que les parabens (perturbateurs endocriniens) et la methylisothiazolinone (irritante et allergisante) sont écartés de la composition. Pas d’huiles minérales, ni tensioactifs agressifs, ni nanoparticules. C’est un produit totalement sain et surtout furieusement efficace que nous propose Denovo, pour le grand plaisir des utilisatrices comme moi !


Si vous souhaitez lire un autre avis sur le sujet, je vous conseille l’article de l’excellente Pauline sur son blog Les Cheveux de Mini, qui est longtemps tombée en amour pour ce produit.

Faut-il l’acheter ?

Oui, oui, oui, et les yeux fermés ! L’achat peut paraître un peu rude (15 euros) mais le prix est raisonnable compte tenu de son efficacité et de sa longue durée de vie ! Cette crème lactée deviendra vite un indispensable que vous pourrez emmener partout avec vous et utiliser à volonté.

Packaging : 05/05
Efficacité : 05/05
Parfum : 03/05
Prix : 05/05

Où se la procurer : au prix de 15 euros sur le site de la marque, idem chez Univeda et chez moncornerb.

A vous les studios ! Connaissiez-vous ce produit ? Partagez-vous mon avis ?

lundi 13 juillet 2015

Le défi Nourish : verdict ?

Buenos Dias les Bridget !

Il y a presque un mois, je lançais un défi à la marque Nourish en testant son kit « Balance » pour les peaux mixtes. Son but est d’assurer une hydratation suffisante de la peau tout en régulant les excès de sébum et en resserrant les pores de la peau. Après presque quatre semaines d’utilisation, quels ont été les effets sur ma peau ?

Le kit

Le kit était composé de 4 produits tournant tous autour d’un actif phare : la pomme verte :
-          un nettoyant détoxifiant visage (qui sert également de démaquillant, mais je ne l’ai pas utilisé comme tel) 
-          une lotion tonique
-          un sérum équilibrant aux peptides
-          une crème essentielle hydratante


Contrairement à ce que je pensais, les produits ne sont pas certifiés bio par la « Soil Association ». Après contact avec la marque, il s’avère que l’introduction de vitamine B (sous le nom scientifique "Niacinamide" pour la vitamine B3) dans la formule n’est pas compatible avec cette certification, ce qui « ralentit le processus » pour reprendre les termes de mon interlocutrice (rapide et efficace dans la réponse !). Néanmoins, j’ai passé au crible la liste INCI de chaque produit par le biais du site La Vérité sur les Cosmétiques, et il semble qu’il n’y ait pas de faux-pas dans la composition.

La routine

Matin et soir, j’ai donc nettoyé mon visage à sec avec le lait nettoyant que j’ai ensuite rincé. Le lait est très onctueux et débarrasse en douceur les impuretés ; il se rince très facilement. Puis j’ai pschitté la lotion que j’ai laissé sécher, avant d’appliquer le sérum et la crème sur le visage et le cou : ma peau est douce et ne brille pas. Pour finir, j’ai continué l’application de mon petit sérum anti-acné hormonale sur les zones concernées.


Le lait nettoyant détoxifiant
La lotion tonique

Le sérum aux peptides

La crème hydratante
Les points positifs

Alors là, je dois le reconnaître : je suis bluffée.

-          l’hydratation : l’apport hydratant est parfait et ma peau ne tire pas, comme cela peut être le cas avec des produits pour peau grasse qui agressent l’épiderme.  
-          les pores : ils sont effectivement plus resserrés et le grain de peau plus affiné.
-          les boutons : cette routine a multiplié les bienfaits du sérum anti-acné que j’avais concocté. Un vrai combo gagnant qui a joué un rôle indiscutable dans la régulation de mon acné (qui a presque disparu).
-          la matité : après l’application des soins, ma peau est nette et matifiée, sans perdre en éclat. Bien sûr, avec les chaleurs, cette matité ne dure pas toute la journée. Mais quand même ! Associée à ma poudre libre Lily Lolo, cette routine permet à mon visage de ne pas virer au bain d’huile quelques heures plus tard (dans des conditions thermiques normales).

Les points négatifs

J’en relève un :
-          le parfum : très laiteux, il peut ne pas plaire à tout le monde. Au début, il m’incommodait presque ; à présent, je m’y suis faite. On sent franchement peu la pomme verte acidulée.

Verdict ?

C’est une victoire par K.O. de la marque Nourish qui m’a réellement bluffée au niveau de la qualité de ses produits et de leurs résultats. Une excellente gamme qui a tout compris aux peaux grasses et mixtes : des peaux agressées et donc en mode défense, qu’il faut traiter avec douceur pour qu’elles rendent les armes et se régulent. J’ai particulièrement apprécié la douceur et la fraîcheur de la lotion dont le flacon-spray permet une diffusion fine et agréable. Je suis vraiment conquise et rachèterai prochainement ce kit, en grand format cette fois !


Où se le procurer ? Vous le trouverez sur l’e-shop de la bloggeuse Miss Carrot au prix de 25.50 euros pour le mini-kit (en promo en ce moment ainsi que d’autres produits de la marque !) et sur le site Fée L’unique où il vous en coûtera 29.96 euros (en promo également).

A vous les studios ! Connaissiez-vous cette marque ? Avez-vous eu l’occasion de tester ses produits ? 

mercredi 8 juillet 2015

L’Huile lactée d’Edenens : une nouvelle façon de se démaquiller

Hola les Bridget !

Le démaquillage est une étape très importante dans la routine de soin, que l’on zappe parfois parce que l’on est trop fatiguée que l’on a bu trop de mojitos pour le faire correctement. C’est au réveil qu’on en paye le prix avec des yeux de panda tout irrités et une peau terne qui ne respire pas…
Edenens arrive à la rescousse avec un produit devenu un best-seller de cette marque française : une huile démaquillante qui se transforme en lait au contact de l’eau. Est-ce que cette transformation du pouvoir du prisme lunaire apporte quelque chose de plus au démaquillage ?


Une galénique très efficace et une vraie simplicité d’utilisation

Vous connaissez désormais mon amour pour les huiles végétales et notamment l’huile de jojoba que j’utilise en guise de démaquillant et de sérum. L’huile est un moyen radical pour accrocher les pigments et la matière tout en restaurant la barrière hydro-lipidique de la peau. Même les produits waterproof ne lui résistent pas ! La peau est ainsi parfaitement démaquillée et rebondie. Pourtant, nombreuses sont les femmes qui n’aiment pas l’idée de s’appliquer de l’huile sur le visage, de peur que celle-ci ne se rince mal et laisse un film poisseux sur l’épiderme. Cette crainte a la vie dure ! Alors Edenens y pourvoit avec son huile démaquillante conditionnée dans un joli flacon-pompe lumineux.

Quelles sont les promesses ? L’huile lactée est adaptée à tous les types de peau, même celles qui sont grasses ; ses actifs sont la mûre arctique et le melon d’eau. Elle permet un démaquillage simplifié et en douceur de la peau, avec une huile qui se transforme en lait. Enfin, elle affine le grain de peau. Elle est non comédogène, sans huiles minérales, sans parfum et sans paraben.

Comment l’utiliser ? On dépose quelques pressions du produit dans nos mains que l’on frotte l’une contre l’autre pour chauffer la matière ; on les applique ensuite sur le visage et on masse par mouvements circulaires, en douceur, pour décoller maquillage et impuretés. On peut également l’utiliser sur les yeux à l’aide d’un coton. Ensuite, on rince à l’eau claire, et là c’est magique : l’huile se transforme en lait, et s’évacue avec plus de facilité !

Très efficace sur les swatches de la palette Saharian Colors !
La peau est parfaitement démaquillée et douce

Cette huile est très agréable à utiliser, elle a un aspect plutôt sec, pas poisseux du tout. Le rinçage est très facile et il ne reste pas de résidus sur ma peau. L’épiderme n’est pas irrité, bien au contraire : il est souple et doux. Une très bonne idée que cette huile qui se transforme en lait ! Le parfum est neutre ce qui permet de préserver les nez délicats.

Le pouvoir démaquillant de l'huile...

... la facilité de rinçage du lait !

Les moins de l’Huile lactée Edenens

Commençons déjà par la publicité qui en est faite : Edenens se targue que son produit ait été classé en 2ème position dans le Guide des Meilleurs Cosmétiques 2013-2014 pour les huiles démaquillantes. Ce qui est vrai. Mais depuis, un nouveau Guide des Meilleurs Cosmétiques 2015-2016 est sorti et le classement a changé : l’huile est toujours classée, mais elle a été rétrogradée à la 4e position avec une note de 15.83/20. Elle conserve tout de même une très bonne place puisque 13 produits de ce genre avaient été testés. Mais il serait bon qu’Edenens actualise un peu ses informations publicitaires.

Ensuite, je n’apprécie pas du tout son application sur les yeux, étrangement. Je trouve qu’elle pique un peu et que c’est moins évident de la rincer à cet endroit-là…

Enfin, l’allégation du produit concernant l’affinement du grain de peau ne s’est pas vérifiée chez moi…

Faut-il l’acheter ?

Malgré les critiques, cette huile reste un bon produit, qui ne tombera cependant pas dans l’escarcelle des amies du bio. C’est dommage, car la composition demeure assez simple (un mélange d’huiles végétales aditionnées de deux conservateurs) mais la présence du PEG-20 glyceryl triisostearate (permettant la métamorphose de l’huile en lait) d’origine synthétique ou animale gâche un peu la formule puisqu’elle est polluante à fabriquer et se biodégrade très difficilement. En passant, le « melon d’eau » n’est rien d’autre que le nom ronflant de la pastèque

Pour résumer : une excellente huile démaquillante mais les adeptes du bio pourront trouver l’équivalent en cosmétique bio. J'ai d'ailleurs hâte de tester celle proposée par Melvita !

Packaging : 05/05
Efficacité : 04/05
Parfum : neutre
Prix : 05/05

Où se la procurer : au prix de 13.20 euros dans les points de vente, car la e-boutique a fermé…

A vous les studios ! Connaissiez-vous le principe des huiles lactées ? Que pensez-vous de celle-ci ?

samedi 4 juillet 2015

Le crayon rouge à lèvres bio d’Avril

Salut les Bridget !

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de la marque frenchy Avril, qu’il s’agisse de leurs vernis ou de leur maquillage. Aujourd’hui je souhaitais vous présenter une de leurs nouveautés que j’ai beaucoup aimée : leur rouge à lèvres en format crayon (un peu dans l’esprit jumbo pour les connaisseuses).


De jolis tons roses

La collection de rouge à lèvres classiques proposée par Avril, très honnêtement, ne m’emballait pas plus que cela : beaucoup de teintes foncées, tristounes, dans les marron et orangés. L’arrivée de ces crayons permet d’élargir la palette des nuances avec des couleurs qui me parlent plus : des roses et des rouges. Enfin de la gaieté ! Sept couleurs allant du rose pâle au violine pour ravir toutes les bouches et tous les teints.

Teinte "Rose Indien"

Teinte "Griotte"

Un maître mot : simplicité

Je me suis donc fait plaisir avec deux crayons : le « Rose indien » et le « Griotte ». Le premier est un rose assez doux qui tire à peine sur le jaune-orangé, et le second un rose-rouge vif avec une pointe de fuchsia. Les couleurs sont vraiment jolies et flatteuses pour le teint, même bronzé.

J’aime beaucoup le format jumbo : on peut le glisser facilement dans sa trousse à maquillage et le trimballer avec nous partout. Il faut seulement prévoir un taille-crayon à grosse embouchure.

L’application est également simple : on commence par dessiner le contour de sa bouche comme on le ferait avec un crayon à lèvres (le diamètre de la mine n’est pas trop gros donc on peut se le permettre) et ensuite, on colorie l’intérieur !

Côté tenue, elle est tout à fait correcte, mais vous ne couperez pas à la retouche après une pause
Teinte "Griotte"
déjeuner ou une pause baisers.

Enfin, la composition est irréprochable (certifiée bio) et les lèvres restent souples grâce à la présence de beurre de karité et d’huile de jojoba (Y). Point de dessèchement avec ce crayon !

Faut-il l’acheter ?

Teinte "Rose Indien"
Un très bon rapport qualité-prix, une jolie palette de couleurs, une application facile, une bonne tenue, des lèvres rebondies et un format pratique que l’on peut emporter partout, ce crayon rouge à lèvres a toutes les qualités pour devenir un compagnon indispensable de l’été !



D’ailleurs les Bridget, n’oubliez pas de participer au concours du blog ! Un crayon à lèvres Avril s’est glissé dans le lot !

Où se les procurer : au prix très abordable de 4 euros sur le site de la marque.

A vous les studios ! Portez-vous du rouge à lèvres durant l’été ? Etes-vous séduites par ce type de format ?